Vous-êtes ici: AccueilPaysPeopleArt & CraftSamuel Nja Kwa

Célébrités du Cameroun

Art & Craft

Samuel Nja Kwa

Samuel Nja Kwa

Samuel Nja
Date de naissance:
N/A
Lieu de naissance:
Paris

Samuel Nja Kwa est un journaliste et photographe français d'origine camerounaise. Il est né le 23 février 1964 à Paris.

Il est diplômé en sciences politiques, diplôme obtenu à l'université du Québec à Montréal, il est aussi à l'origine des rencontres professionnelles du photojournalisme de Douala (Douala Urban Touch of Arts ou DUTA) dont la première édition a eu lieu en 2005. Du 10 mai au 10 juillet 2017, Samuel Nja Kwa a organisé une exposition collective autour de la mémoire et de l'esclavage IMPRESSIONS MÉMORIELLES au Musée de l'Homme à Paris. Il vit et travaille à Paris.

Samuel, a un moment, a décidé de porter la casquette d’auteur. Le livre qui dévoile sa passion pour la musique « Africa is Music » a connu bien de difficultés. « Personne ne voulait publier mon livre ! Il a vu le jour grâce au financement de Deedoo, une plateforme de musique -africaine. On a monté l’opération en deux ans, ce fut un -travail d’artisan. J’ai tout fait moi-même et je suis mon propre attaché de presse. » avait-il dit lors d’une interview.

En mai 2017, lors de la journée nationale de la commémoration sur la traite, l’esclavage et leurs abolitions. Le photographe a alors choisi quelques portraits qu’il a exposés. « Bizarrement, pour ce projet, j’ai fait des autoportraits. Je me suis mis dans la peau d’un esclave. J’ai commencé par me prendre moi-même en photo. J’ai essayé de me maquiller en faisant des scarifications sur mon dos. Et il y a des choses précises que j’ai vues et lues sur l’esclavage. Donc, j’ai porté les chaînes. Je suis allé faire des photos à Zanzibar, en Martinique, en Guadeloupe et même à New York… J’ai essayé de vivre au plus près ce qu’ont vécu les esclaves. Évidemment, il n’y avait pas de ressenti. On n’est pas à la même époque. C’est un travail contemporain pour expliquer ce que c’est l’esclavage. » avait-il répondu lorsque le journaliste lui a demandé de les présenter.

PUBLICATIONS

• Minorité visible, cinéma invisible : portraits du cinéma afro-français, Dagan, Achères, 2011, 155 p.

• Route du Jazz, Editions DUTA Paris, 2014

• Africa is Music, Editions DUTA Paris, 2018

BIBLIOGRAPHIE

• Dak'Art 2008. Afrique : Miroir ?, catalogue de la 8e Biennale de l'art africain contemporain, 2008, p. 142-14