Vous-êtes ici: AccueilPaysPeoplePolitiqueRobert Bappoh Lipot

Célébrités du Cameroun

Politique

Robert Bappoh Lipot

Robert Bapooh Lipot

Robert Bapooh Lipot Okk
Date de naissance:
N/A
Lieu de naissance:
Cameroun

Robert Bapooh Lipot, ancien enseignant et homme politique est né en 1970.

Il est, jusqu’en 2020, député à l’Assemblé national du Cameroun pour le parti UPC (Union des populations du Cameroun). Il avait précédemment occupé le poste de conseiller technique au Ministère de l’Economie.

Le 30 avril 2020 après la défaite lors des élections législatives, il est nommé par décret présidentiel membre du conseil d’administration de la Société de Recouvrement des Créances (SCR) en remplacement de Joseph Owona. Son installation a été faite par le ministre des finances, en présence d’une forte délégation de l’Union des populations du Cameroun. « Le président de la République a jeté son dévolu sur votre personne, en vous nommant membre du conseil d’administration de la SRC. C’est une marque évidente d’estime, et de confiance qui est conforté aujourd’hui par votre élection comme président dudit conseil. Ce choix est tout sauf un choix de hasard. Il et le reflet d’une option permanente du Chef de l’Etat de gouverner avec toutes les filles et tous les fils de bonne volonté de ce pays », a déclaré monsieur le ministre pendant son discours.

En février 2021, Robert Bappoh Lipot demande aux militants du parti historique de soutenir le chef de l’Etat face aux forces de déstabilisation. « Le Cameroun est un grand chantier en ce moment. Cela est l’œuvre d’un homme, le président Paul Biya qui, par le biais de la grâce et de la ruse de l’histoire depuis 1982, a su inscrire son action dans le sillage des pères fondateurs de l’indépendance du Cameroun. Discrètement, avec abnégation et témérité, au-delà des obstacles construits sous ses pieds par les officines et leurs satellites locaux pour contrecarrer son attachement à la sauvegarde de la souveraineté et l’unité du Cameroun, il a démontré à suffisance que son amour pour sa patrie pouvait transcender ces obstacles majeurs et déterminer de manière immuable le destin des générations futures », a-t-il précisé.

En avril 2021, face aux conséquences de la crise tchadienne que subit le Cameroun, Robert Bapooh Lipot a déclaré : « L’âme immortelle du peuple camerounais lance enfin un appel à la vigilance du gouvernement camerounais, des forces de sécurité et de défense du Cameroun, face aux extrémismes locaux de tous bords qui chercheront à utiliser la crise tchadienne comme un prétexte pour installer le chaos au Cameroun ».