Vous-êtes ici: AccueilPaysPeoplePolitiqueRémy Ze Meka

Célébrités du Cameroun

Politique

Rémy Ze Meka

Rémy Ze Meka

Remy Ze Meka
Date de naissance:
1952-01-30
Lieu de naissance:
Cameroun

Rémy Ze Meka est un homme politique camerounais et ancien ministre de la défense. Il est né le 30 janvier 1952 dans le Dja-et-Lobo, un département du Cameroun situé dans la région du Sud. Il est père de 10 enfants.

Ancien séminariste, il est titulaire d’un doctorat de 3ème cycle en droit public et du diplôme de l’ENAM (École nationale d'administration et de la magistrature) du Cameroun.

Alors qu’il n’est encore que secrétaire général des services de l’ancien premier ministre Simon Achidi Achu, entre 1992 et 1997, il agace déjà prodigieusement le gotha, qui l’accuse de décider à la place du chef du gouvernement.

Il a été nommé à la tête de la gendarmerie camerounaise le 18 mars 2000 comme secrétaire d’État à la Défense (SED). Jusqu’à son départ du gouvernement, le 30 juin 2009, après quatre ans et demi passés au poste de ministre de la Défense, il a été l’un des membres les plus redoutés et décriés de la galaxie Biya.

En 2001, en conclusion d’une enquête ordonnée par Paul Biya à la suite de l’explosion d’une soute à munitions du quartier général, le secrétaire d’État attribue la responsabilité au ministre de la Défense, qui sera finalement blanchi par le chef de l’État. La thèse de l’accident semble avoir convaincu Paul Biya, et l’affaire est classée.

Avec Rémy Ze Meka, l’opération « Épervier » de mai 2010 s’attaque à un cas important. Des indiscrétions parlent d’un soupçon de détournement lors d’une commande de deux hélicoptères de combat de fabrication française, des Gazelle d’occasion, destinés à la lutte contre les pirates dans la zone de Bakassi. L’argent ne serait jamais parvenu au fournisseur, selon une enquête menée par un ministre chargé de mission à la présidence de la République. Tombé en disgrâce, il a été convoqué et entendu non par la police judiciaire, mais par les services de la Direction générale de la recherche extérieure (DGRE), le contre-espionnage camerounais, basé à Yaoundé.

Malgré ces accusations appuyées d’indices précis et concordant, Remy Ze Meka continue de couler des jours heureux à Yaoundé en toute liberté.