Vous-êtes ici: AccueilPaysPeopleMusiquePapy Anza

Célébrités du Cameroun

Musique

Papy Anza

Artiste Musicien

PAPY.jpeg
Date de naissance:
1989-07-04
Lieu de naissance:
Douala

Papy Anza est un artiste musicien Camerounais. Né à l’hôpital laquintinie de Douala le 4 juillet 1989 à 4h d’une mère Kribienne et d’un père Ewodi, il est l’ainé d’une famille de 6 enfants et est titulaire d’une licence en Biochimie. Papy Anza, guitariste et vocaliste, est un camerounais dont les compositions sont un cocktail insatiable de promotion de l’Amour et de la dénonciation des tares sociales telles que : l’utilisation de la tradition pour opprimer l’être, la jalousie, la souffrance, la haine…

Ses débuts furent très difficiles. Déjà, par son père ne voulait pas d’un musicien encore moins son fils ainé. Car, il prévoyait autrement son devenir hélas la musique était au-dessus. Le virus musical se déclenche chez Papy Anza après l’obtention de son Bachelor Degree en Biochimie pour lequel il consacre véritablement son temps. Une pilule difficile à avaler au départ par son père qui deviendra, au fil des ans, son principal admirateur et motivateur. Il a surfé sur les vagues de divers rythmes musicaux avant de se stabiliser dans le jazz et le blues qu’il peaufine dans les cabarets de Douala où il fait ses classes depuis quelques années.

« Satea », tel est le nom du premier album que commettra Papy Anza. La surprise qui meuble la « naissance » de cet album contraste d’avec son auteur, Papy Anza. En cours de finalisation, l’on peut d’ores et déjà garder à l’esprit que les chansons que compteront cette œuvre artistique porteront l’ADN d’artistes de renom tels que Lokua Kanza, Richard Bona, Aladji Touré, Annie Flore Batchiellilys, Etienne Mbappe, Idylle Mamba, Sissy Dipoko, Fadah Kawtal, Eddy Berthy… qu’a côtoyé Papy Anza.

Son premier projet solo était « Meesanedi » titre far de son 1er maxi single ensuite, il y’a eu le titre « Emilie » dans lequel il rend hommage à sa chère et tendre maman, officiellement disponible depuis le 16 septembre 2014.

Il a écrit des textes pour de nombreux chanteurs, écumé les scènes de cabarets de la ville de Douala, des festivals et même des premières parties des artistes de renom. Papy Anza décide ainsi de passer au-devant de la scène. On l’a connu entre autre dans le titre « Yitu (Espoir) » de la gabonaise Annie Flore Batchiellilys dans l’album « De Mighoma pour vousss… » ou encore dans la première partie du « Campus tour 2013 » de la camerounaise Charlotte Dipanda.