Vous-êtes ici: AccueilPaysPeopleAuteuresOsvalde Lewat

Célébrités du Cameroun

Auteures

Osvalde Lewat

Osvalde Lewat

Osvalde Lewat 2
Date de naissance:
1976-09-17
Lieu de naissance:
Garoua

Osvalde Lewat est une photographe et réalisatrice franco-camerounaise. Elle est née le 17 septembre 1976 à Garoua au Cameroun. Elle est mariée et mère de 02 enfants. Elle est la fille d'un directeur d'une filiale du groupe français Pechiney spécialisée dans la transformation de l'aluminium, à Douala.

Grâce à sa mère, l'adolescente se passionne pour la lecture et le cinéma.

Après le baccalauréat, elle intègre une école de journalisme. Elle est diplômée de Sciences Po Paris et de l'École supérieure des sciences et techniques de l'information et de communication de Yaoundé (ESSTIC). Elle a travaillé pour Cameroon Tribune. Mais, découvrant les limites du métier et les exigences éditoriales d’un journal, elle va à Paris suivre des stages de formation à l’image à la Femis et à Institut national de l'image et du son (INIS) de Montréal. Lors de son stage à l'INIS, en 2000, elle tourne Le « Calumet de l'espoir », son premier court-métrage, tourné avec des Amérindiens.

En 2003, elle réalise « Au-delà de la peine », le portrait d'un prisonnier condamné à 4 ans de prison et laissé dans les geôles de son pays, le Cameroun, pendant 33 ans. Deux ans plus tard, au Congo-Kinshasa, la situation des femmes violées pendant la guerre est le sujet d’ »Un amour pendant la guerre », qui dénonce la démission et la passivité d'un d'État devant les horreurs dont sont victimes les femmes.

En 2007, son premier long métrage documentaire, « Une affaire de nègres », revient sur l'histoire d'une unité spéciale des forces de l'ordre au Cameroun qui a fait plus d'un millier de victimes. Face au banditisme qui sévissait à Douala, cette unité paramilitaire de la police a pour mission de terroriser les acteurs d'actes hors la loi et procède à des exécutions sommaires sans chercher à établir au préalable une éventuelle culpabilité, ce qui est considéré par une partie de la population comme des dommages collatéraux inévitables.

Osvalde Lewat expose son travail photographique en Europe, en Amérique et en Afrique. Les photos de la série « Couleur Nuit » ont été exposées rue de seine à paris, à New-York, Bruxelles, Marseille. Avec la série Marges prises en République démocratique du Congo, elle expose en Afrique.

Son œuvre « Au-delà de la peine » a reçu le grand prix du film de télévision au Portugal ainsi que le prix des droits humains au festival de Montréal ; « Une affaire de nègres » a reçu le grand prix du documentaire à Verone, le grand prix Justice à l‘écran et prix du public (Isère), le prix du meilleur documentaire et de la meilleure image (festival Vues d'Afrique de Montréal), le prix du jury (festival international de Dubai), la mention du jury (festival du film francophone d’Angoulême.)3e prix documentaire au FESPACO en 2009 ; « Land Rush », au Peabody Awards en 2013.

FILMOGRAPHIE

- Le Calumet de l'espoir, documentaire, 2000

- 140, rue du bac, documentaire, 2001

- Itilga (Les destinées), documentaire, 2001

- Au-delà de la peine, documentaire, 2003, 50 min

- Un amour pendant la guerre, documentaire, 2005, 63 min

- Les Disparus de Douala, documentaire, 2007, 52 min

- Une affaire de nègres, documentaire, 2009, 88 min

- Sderot, seconde classe, documentaire, 2011, 80min

- Land Rush, moyen métrage, Osvalde Lewat, Hugo Berkeley, 2012

EXPOSITIONS

- Couleur nuit, photographies, Galerie 29, Paris, 2015

- Couleur nuit, photographies, galerie Marie-Laure de l'Ecotais, Paris, 2015

- Couleur nuit, photographies, New-York, août, 2016

- Couleur nuit, photographies, Marseille, 2017

- Couleur nuit, photographies, Ostende, 2017

- Marges, Halle de la Gombé (Institut français de la république démocratique du Congo) et Boulevard du 30 Juin, Kinshasa, 2014

PUBLICATIONS

- Congo couleur nuit, textes de Yannick Vigouroux, Lye Yoka, Atiq Rahimi, photographies d'Osvalde Lewat, éditions Phenix, 2015

BIBLIOGRAPHIE

- Michelle Chilcoat, Cheikh Ndiaye, « Entretien avec Osvalde Lewat-Hallade, jeune réalisatrice d'origine camerounaise », The French Review, vol. 83, n° 2, 2009, p. 388-396

- Blandine Stefanson, Sheila Petty, Directory of World Cinema Africa: Directory of World Cinema Africa, Intellect Books, 2014 lire sur Google Livres.