Vous-êtes ici: AccueilPaysPeoplePolitiqueOlivier Bibou Nissack

Cameroun Famous People

Politique

Olivier Bibou Nissack

Homme politique

Bibou Bspline
Date of Birth:
N/A
Place of Birth:
Cameroun

Olivier Bibou Nissack est un homme politique, porte-parole de Maurice Kamto. Il est arrêté et incarcéré depuis plus de 8 mois dans le cadre des marches du 22 septembre 2020 au Cameroun. Il est transféré du Secrétariat d'Etat à la Défense (gendarmerie) et séjourne à la prison centrale de Kondengui depuis le 03 Novembre 2020.

Olivier Bibou Nissack est originaire de Ndikinemeki. Il fait des études de droit privé à Yaoundé. Il a été consultant à l'Association Citoyenne pour la Défense des Intérêts Collectifs, directeur exécutif à Offre Tricolore Sarl et porte-parole de Maurice Kamto.

Le 12 janvier, une cour d’appel du Cameroun a rejeté les efforts pour obtenir la remise en liberté d’Olivier Bibou Nissack, membres éminents du principal parti d’opposition du pays, le Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC), et de 20 autres membres du MRC. Arrêtés en septembre 2020 alors qu’ils exerçaient leur droit à la liberté de réunion, ils sont depuis en détention. La décision du tribunal est intervenue après qu’une première juridiction a rejeté une demande d’habeas corpus déposée par les avocats des accusés le 5 novembre 2020.

Nissack est visé par des accusations politiquement motivées, notamment tentative de révolution, rébellion et attroupement aggravé. Il a d’abord été placé en garde à vue pendant plus d’un mois au Secrétariat d’État à la Défense (SED), à Yaoundé, avant d’être transféré à la prison centrale de la capitale le 3 novembre pour une détention provisoire de six mois. Au SED, il a été placé en isolement, privé de tout matériel de lecture et souvent d’accès à ses avocats.

Nissack a été arrêté dans le cadre d’une répression massive menée par le gouvernement contre des manifestations pacifiques organisées par le MRC le 22 septembre à travers le Cameroun, qui s’est traduite par l’arrestation de plus de 500 personnes, principalement des membres et des partisans du MRC.

CamerounWeb