Vous-êtes ici: AccueilPaysPeoplePolitiqueMohamadou Bayero Fadil

Cameroun Famous People

Politique

Mohamadou Bayero Fadil

Homme politique

Mohamadou Bayero Fadil Officiel
Date of Birth:
1960-12-19
Place of Birth:
Garoua

Mohamadou Bayero Fadil est un homme politique et un homme d'affaires camerounais né le 19 décembre 1960 à Garoua dans le Nord Cameroun. Il est le président du groupe Fadil, et du holding MBF Fadil, un puissant groupe agro-industriel d'Afrique centrale, qui opère dans plusieurs secteurs d’activités dont la savonnerie, l’huilerie, le tourisme, l’élevage et les nouvelles technologies de l’information.

Il est également président du conseil d'administration de l’agence camerounaise des normes et de la qualité, vice-président du conseil des directeurs de l’Institut de normalisation et de métrologie pour les pays islamiques, l’INMPI. Membre de plusieurs structures de lutte contre la corruption et la promotion de la bonne gouvernance, présidées par le Premier ministre, chef du gouvernement, il est membre du comité central et vice-président de la coordination des activités du RDPC dans le Wouri.

Ses parents sont originaires de la région du nord, celle-là même qui a vu naître le premier président de la République unie du Cameroun, Ahmadou Ahidjo. Il s’agit d’El Hadj Fadil Abdoulaye Hassoumi (le père) et Hadja Hawa Doudou (la mère) rabinga salam est un lieu historique pour cette famille; issus de l’ethnie peule (foulbé), une tribu dont les principales activités économiques sont basées sur l’élevage et le commerce.

Doté d’un esprit créatif hors du commun, le fondateur du groupe Fadil va exploiter judicieusement les potentialités stratégiques, économiques et commerciales du Complexe chimique camerounais (CCC), la mère des entreprises du groupe Fadil. Lorsqu’il quitte le navire en 1993, c’est une œuvre incommensurable et un héritage diversifié qu’il lègue à Mohamadou Bayero Fadil pour maintenir toujours allumée cette flamme.

En 1999, Mohamadou Bayero Fadil épouse Fatima Gumsu, née en 1973 et originaire du Nigéria. C’est la fille de l’ex-président nigérian. Avec elle, il aura cinq enfants dont trois garçons et deux filles. À noter qu'avec sa première épouse dont le mariage fut célébré en 1986, il aura auparavant eu six enfants dont 4 garçons et 2 filles. Après une vingtaine d'années de mariage, en décembre 2019 le couple décide de se séparer pour incompatibilité d’humeur.

C'est le 27 mars 2020 que Mohamadou Bayero Fadil officialise son mariage avec Habiba la fille du richissime homme d'affaires Elhadj Bouba Zra Doua originaire de Mogode Mokolo dans le Septentrion Camerounais. La famille est présente depuis 1978 à Bali Douala.

Bayero Fadil a été formé aux moules de la rigueur des universités et écoles américaines de renom : féru d’informatique, il est diplômé en économie de gestion de Bates College University, Lewiston, dans l’État du Maine aux États-Unis et a poursuivi des études en organisation industrielle à Georgetown University, Washington et à l'Institut polytechnique de Brooklyn. En 1984, alors qu’il est courtisé par des chasseurs de têtes américaines, notamment ceux d’IBM, NTST et American Express, il préfère regagner le Cameroun pour contribuer à son développement économique.

Il imprime d’abord ses marques au complexe chimique camerounais (CCC), à l’hôtel Le Méridien Douala et au sein de la société Sel du Cameroun, Selcam. Partout, d’importantes responsabilités lui sont confiées avant d’être nommé directeur-général du complexe chimique camerounais. C’est à ce poste qu’il marquera définitivement les esprits avec une nouvelle vision des affaires. Le groupe Fadil va connaître une remarquable ascension avec la diversification accentuée des produits, le redéploiement du personnel et la modernisation des procédés de fabrication des produits CCC.

Mohamadou Bayero Fadil milite au sein du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC), le parti au pouvoir depuis 1985, du président Paul Biya. Il est membre du comité central de cette formation politique depuis le congrès ordinaire de 1996 et assure depuis 1997 la coordination et le suivi des activités du RDPC au sein d'une coordination dont il assure la vice-présidence, dans la ville de Douala, capitale économique du Cameroun, fief de l’opposition. C’est d’ailleurs grâce à son dynamisme et son engagement que le RDPC a repris le contrôle politique de cette cité stratégique qui avait basculé dans les rangs de la contestation lors des années de braise.

Mohamadou Bayero Fadil a dirigé avec succès plusieurs missions de reconquête et de réconciliation de l’électorat : Bafoussam en 1997 et responsable provincial pour tout l'ouest du Cameroun dans le cadre du renouvellement des cadres du parti dans cette région du Cameroun en 2002 tout en dirigeant par la même occasion les opérations de choix par les primaires, des candidats de l'ouest du Cameroun aux élections législatives et municipales de 2002. Il fut le principal artisan de la paix dans la ville d'Abong Mbang dans l’est du Cameroun en 2007 ; Yagoua et Mindif dans l’extrême-nord en 2008 et 2009. Il est à noter que Fadil bayero déclare être de plus en plus intéressé par la politique.

En 2013, il beneficie de la confiance du parti pour conduire les opérations du parti pour le choix de ses candidats aux législatives et municipales. Par délegation de pouvoirs du Président National du parti, Mr Paul Biya, il signe les dossiers de tous les conseillers déposés à Elecam, organe charge des élections au Cameroun.

Il coordonne le suivi des activités du parti rdpc dans la ville de Douala. A cette occasion, il déclare à tous les militants: nous sommes la pour vous encadrer non seulement pour un fonctionnement harmonieux des organes du parti dans le Wouri mais aussi pour vous dire que la politique est aussi un jeu d’alternances dans la gestion des affaires locales”.

Il est aussi sollicité par le président de la République lors de ses voyages officiels à l’étranger. C’était le cas en 2010 à l’occasion du dernier sommet France-Afrique à Nice en France. Mohamadou Bayero Fadil avait alors fait une importante communication sur la responsabilité sociétale des entreprises.

Porté à la tête du groupe Fadil en 1994, le président Bayero Fadil a créé de nouvelles structures pour rendre certaines activités indépendantes. Ainsi sont nées la SOGEDEL (élevage bovin), le CAIC (Agriculture), EMG (Equateur Media Group) qui rassemble DIKALO (journal) CAMNEWS24 (télévision) et Hit Radio, SIFI (immobilier), SELCAM (sel), SNC et LAGON BLEU (tourisme et hôtellerie) et TIKO SOAP (savonnerie).

Il a fait doubler le patrimoine foncier du CCC en 2008, devenant ainsi la société la plus étendue dans la zone industrielle de Bassa. Cet espace est destiné à d’autres réalisations agro-industrielles en projet.

Depuis 2017, il est le Président-Fondateur du groupe MBF Fadil Holding qui renferme un ensemble de plusieurs structures spécialisées chacune dans une activité allant de l'agriculture de seconde génération et l’élevage moderne au BTP et construction, l’immobilier, en passant par le commerce et le transport maritime, les cosmétiques et autres productions médias.

Pour entreprendre toutes les activités du Groupe et améliorer les conditions de travail du personnel du groupe, Bayero Fadil a fait construire un siège futuriste qui s’érige sur une superficie globale de 1 250 m. Il s’agit d’un immeuble de cinq niveaux avec 1 035 m de surface totale de bureaux. C’est le bâtiment le plus élevé de la zone industrielle de Bassa.

Engagé dans la recherche des solutions aux problèmes mondiaux de développement, membre et consultant du Forum économique mondial (WEF) et du forum pour l’investissement et finances en Afrique (EMRC) entre autres, président du conseil d’administration de l’Agence des normes et la qualité, le président Bayero Fadil mettant en œuvre ses valeurs éthiques, a amené le groupe Fadil à souscrire librement et simplement au concept de la responsabilité sociale (RSE) de son entreprise.

À ce titre, il a constaté, entre autres, que la zone industrielle de Douala-Bassa et ses quartiers environnants abritaient une forte communauté musulmane et que celle-ci manquait cruellement de lieu de culte réservé à la prière de vendredi. C’est ainsi que le groupe a décidé de construire une mosquée dans l’enceinte même de ses installations. Cette mosquée, bâtie sur une superficie de 443 m est dotée d’une cour d’environ 1 500 m. Elle est équipée d’installations classiques annexes (toilettes et lieu d’ablution). Son minaret s’érige sur 19 m environ. La structure est formée de poteaux, poutres et quelques maçonneries porteuses, le tout couvert par une terrasse en béton armé avec chape de pente. Les revêtements sont en grès vitrifiés, émaux (coupole), enduits plâtrés et faux plafond staff (salle de prière et galerie). Elle a été inaugurée le 13 août 2010 par l’imam central de la ville de Douala devant un important parterre de personnalités.

Toujours dans le cadre de la responsabilité sociétale, le président Fadil Bayero, conscient du fait que l’accès à l’eau potable pour les couches défavorisées reste très limité au Cameroun, s'est inscrit à travers la nouvelle direction RSE du groupe Fadil, dans une dynamique de développement et d’appui aux communautés. C’est dans cette logique que s’inscrit la mise à disposition des populations riveraines de Ccc un forage équipé des points d'eau modernes inauguré le 25 février 2011 par l’autorité administrative au quartier Ndogsimbi de Douala.

Le 17 mars 2011 est une date que Fadil Bayero n'est pas prêt d'oublier : il vient de marquer d'une pierre blanche la vie de la famille en assistant au baptême de l'avenue qui porte désormais le nom de sa famille, sous la présidence effective du gouverneur du littoral. L'avenue El Hadj Fadil Abdoulaye fut baptisée devant un parterre important de personnalités et le discours prononcé à cette occasion par le représentant de la famille et président du groupe Fadil, Mohamadou Bayero Badil, relève que ce baptême représente la reconnaissance d'une ville pour ne pas dire de toute une nation à un homme respectueux des valeurs humaines et des principes républicains. Comme il aime bien à le souligner : « Désormais, j'habite au 90 et travaille au 278 avenue El Hadj Fadil Abdoulaye ».

Mohamadou BAYERO FADIL est aussi le Superviseur Général de l'Association de la Communauté du Grand Nord du Wouri (CGN), créée en 2019 à Douala.

Le 18 février 2012 Mr Fadil Bayero lance en présence du Ministre de la communication du Cameroun Mr Issa Tchiroma Bakary la nouvelle chaine de télévision du groupe Équateur media group fondé en 1996. Le groupe est déjà propriétaire du journal le dikalo, de la chaine de radio hitfmradio (www.hitfmradio.net) CAMNEWS 24 est une chaîne d’informations générales en continu: par le biais des reportages, magazines et documentaires, elle permettra aux téléspectateurs de vivre concrètement le prolongement du Cameroun vers l’Afrique ; et l’Afrique vers le reste du monde.

Le parcours exceptionnel de Elhadj Mohamadou Bayero Fadil a été reconnu par le Groupe École de commerce de Lyon comme un symbole de réussite qui doit inspirer de nombreux jeunes africains. Cette reconnaissance a été matérialisée par une cérémonie de remise du Doctorat honoris causa en Décembre 2019 à Lyon.