Vous-êtes ici: AccueilPaysPeoplePolitiqueMathias Eric Owona Nguini

Cameroun Famous People

Politique

Mathias Eric Owona Nguini

Politologue

Owanaaaa.jpeg
Date of Birth:
1969-02-28
Place of Birth:
Paris

Mathias Eric Owona Nguini, né le 28 février 1969 à Paris, est un politologue camerounais. Titulaire d'un Doctorat nouveau régime de sciences politiques soutenu le 26 septembre 1997 à l'Université Bordeaux IV sur La sociogenèse de l'ordre politique au Cameroun entre autoritarisme et démocratie(1978-1997), il obtient à 22 ans, un diplôme d’études approfondies en études africaines, précédé d'un diplôme de l'Institut d’études politiques de Bordeaux parallèlement à une maîtrise en sciences politiques à l'Université de Bordeaux en 1990 et d'une licence en droit public en 1989 obtenue à l'Université de Bordeaux I. Auparavant, il avait fait ses études maternelles, primaires et secondaires à Yaoundé entre la moitié des années 1970 et celle des années 1980.

Sa formation académique et intellectuelle s'est faite sous le signe de la polyvalence disciplinaire et de l'attrait pour l'érudition autant que pour la technicité. Si sa spécialité première est la sociologie politique, Mathias Eric Owona Nguini s'intéresse aussi aux politiques publiques, aux études internationales et stratégiques et à l'histoire des idées et l'analyse sociale des idéologies autant qu'à la sociologie de la connaissance et à la méthodologie et l'épistémologie des sciences sociales. Il s'intéresse également à la théorie et à la philosophie politique.

Il est docteur en Science politique (Université de Bordeaux IV-Montesquieu et de l'Institut d'études politiques de Bordeaux, en septembre 1997) et diplômé de l'Institut d'études politiques de Bordeaux (Section politique et sociale en juillet 1990). D'abord assistant(1998-2000) puis chargé de cours (2000-2016) à l'Université de Yaoundé II, il a dispensé des enseignements à l'Institut des relations internationales du Cameroun, à l'Université de Yaoundé I, à l'Université catholique d'Afrique centrale et à l'École supérieure internationale de guerre de Yaoundé ou à l’École supérieure internationale des forces de sécurité de Yaoundé.

Il est aujourd'hui professeur associé (maitre de conférences) à la Faculté des sciences juridiques et politiques de l'Université de Yaoundé II-Soa. Il est Chercheur à la Fondation Paul Ango Ela. Il est rédacteur en chef de la revue Enjeux de la Fondation Paul Ango Ela de géopolitique en Afrique centrale depuis 1999. Il a été rédacteur en chef de la revue camerounaise de science politique Polis de 1999 à 2004. Il est coordinateur scientifique de la Fondation Paul Ango Ela. Il est un des rédacteurs et animateurs de la lettre d'information Conjoncturis de la Fondation Paul Ango Ela. Il est directeur de séminaire à l'École supérieure internationale de guerre de Yaoundé et à l’École supérieure internationale des forces de sécurité de Yaoundé.

Fils aîné de Joseph Owona (ancien ministre), il était prédestiné à devenir un haut cadre de l'administration et du RDPC. Mathias s'illustre par des prises de positions très critiques envers le régime et la pertinence de ses analyses sur les questions de droit, de sociologie, de politique nationale et internationale, de géopolitique ou de stratégie fait de lui un interlocuteur privilégié des médias. Ses prises de position révèlent une sensibilité politique radicale, nationaliste, panafricaniste et socialisante même s'il ne milite dans aucun parti. Ce politiste polyvalent est aussi un analyste politique averti et avisé qui a une grande connaissance des arcanes de la politique camerounaise et fait preuve d'une réelle indépendance d'esprit. Pourvu d'une grande culture théorique, philosophique et historique et dans les sciences sociales, Owona Nguini a séduit les médias camerounais, africains et internationaux par la liberté de ses analyses ainsi que leur acuité technique combinée à un effort de présentation didactique des situations. Il a été l'un des co-directeurs avec d'autres intellectuels dont le philosophe Fabien Eboussi Boulaga, le sociologue Claude Abe et Alawadi Zelao et le philosophe Guillaume-Henri Ngniepi aux côtés de l'activiste Jean Bosco Talla, coordinateur de la plateforme évoquée plus haut, des deux ouvrages de la"Grande Palabre" sur "Repenser et reconstruire l'opposition camerounaise" et "Engagement politique et société civile au Cameroun".

Publications :

-« La gouverne politique et institutionnelle du Cameroun à l’épreuve de la démocratie pluraliste : de la démocratisation janus », Enjeux n° 52,juin 2016 ,pp5-10. -Jean Bosco TALLA, Guillaume-Henri Ngnepi et Mathias Eric Owona Nguini (Sous la Coordination de), Société civile et engagement politique au Cameroun : enquêtes, analyses, enjeux et perspectives, Yaoundé : editions Samory /La Grande Palabre ,2015.

-« Concept, conceptions et cadrages juridico-politiques et socio-politiques de la société civile au Cameroun : entre encastrement et désencastrement morpho-historiques » in Jean-Bosco Talla, Guillaume-Henri Ngnepi et Mathias Eric Owona Nguini, Société civile et engagement politique au Cameroun… 2015, pp .187-198.

-« Les institutions militaires sud-africaines et zairo-congolaises face aux processus démocratiques : éléments d’analyse politique et stratégique » in Axel Auge et Amandine Gnanguenon (Sous la Coordination) dossier « Les armées africaines et le pouvoir politique au, Sud du Sahara », Les Champs de mars n°28-Irsem, octobre 2015, pp.57-66.

-« La société étatique centrafricaine à l’épreuve d’une dynamique récurrente et résurgente de conflictualité chaotique : l’exposition à la spirale insécuritaire et au trou noir feudataire », Enjeux n°50, janvier 2015, pp76-78.

-« Le pressing militaro-terroriste du groupe djihadiste nigérian Boko Haram sur la formation sociale étatique du Cameroun : l’outillage illégal et illégaliste des rapts et attaques commandos », Enjeux n° 50, janvier 2015, PP 3-6.

-« La politique et l’opposition politique au Cameroun : socio-analyse d’une relation complexe » in Fabien Eboussi Boulaga, Jean Bosco Talla, Claude Abe et Mathias Eric Owona Nguini (Sous la coordination de), Repenser et reconstruire l’opposition camerounaise Yaoundé : editions Terroirs, (La Grande Palabre), Yaoundé, 2014, pp. 61-72.

-« Le rapport des groupes d’opposition aux institutions politiques de l’Etat camerounais : un analyseur de la crédibilité de la démocratie comme « political process » souverain » in Fabien Eboussi Boulaga, Jean-Bosco Talla, Claude Abe et Mathias Eric Owona Nguini (sous la coordination de),), Repenser et reconstruire l’opposition camerounaise Yaoundé : editions Terroirs, (La Grande Palabre), Yaoundé, 2014, pp.101-116.

-« Les cultures du leadership, de l’alternance et de l’ « accountability » dans l’ordre politique camerounais : socio-analyse du rapport des groupes d’opposition à ces formes symboliques » in Fabien Eboussi Boulaga, Jean-Bosco Talla, Claude Abe et Mathias Eric Owona Nguini (Sous la coordination de),), Repenser et reconstruire l’opposition camerounaise Yaoundé : editions Terroirs, (La Grande Palabre), Yaoundé, 2014, pp.327-352

-« Pourquoi un système démocratique a-t-il besoin des alliances des acteurs politiques ? » in Friedrich Ebert stiftung, L’impératif des alliances en démocratie, Yaoundé : Presses Universitaires de Yaounde, août 2013, pp 26-46. …