Vous-êtes ici: AccueilPaysPeopleSportKarl Brillant Toko Ekambi

Célébrités du Cameroun

Sport

Karl Brillant Toko-Ekambi

Karl Brillant Toko Ekambi

Karl Brillant Toko Ekambi .
Date de naissance:
1992-09-14
Lieu de naissance:
Paris

Karl Brillant Toko-Ekambi est un footballeur international camerounais évoluant au poste d'attaquant à l'Olympique lyonnais. Il est né le 14 septembre 1992 à Paris. Il commence le football au Paris FC et y évolue jusqu'en U16 où, à la suite d'une relégation et un genou mal soigné et douloureux, il décide d'arrêter de jouer. Scolarisé dans un internat de l'Eure, il ne joue plus qu'en salle avec ses amis dans un gymnase du XIIIe.

Produit du Paris FC, il y débute en professionnel en troisième division. Au terme d'une quatrième saison réussie, il s'engage avec le FC Sochaux-Montbéliard à l'échelon supérieur. Après deux années convaincantes en tant que meilleur buteur du club, il rejoint l'Angers SCO, en Ligue 1, où il est encore plus décisif et finaliste de la Coupe de France 2016-2017. Ses performances l'envoient en Espagne, au Villarreal CF, où il découvre la Ligue Europa. Un an et demi après, il revient en France avec un prêt à l'Olympique lyonnais durant la mi- saison 2019-2020. À l'issue du prêt, l'Olympique lyonnais lève l'option d'achat qui lui était assortie.

Sur le plan international, Toko-Ekambi décide de jouer sous les couleurs de son pays le Cameroun, tandis qu'il possède aussi la nationalité française. Il débute avec les Lions indomptables en 2015. Deux ans après, il remporte avec l’équipe la Coupe d'Afrique des nations puis participe à la Coupe des confédérations 2017.

Longtemps et jusqu'en 2015 alors qu'il joue encore au Paris FC en National, il fait partie d'un groupe de rap MZ sous le pseudo « MC Loka », avec ses amis d'enfance.

Le footballeur joue son premier match professionnel durant la saison 2010-2011 de National. Il joue deux matchs lors de cette première saison.

Lors de sa seconde saison au Paris FC, après avoir raté son baccalauréat scientifique en septembre 2011, Toko-Ekambi s'installe dans l'équipe type. Il enchaîne huit titularisations sur les neuf derniers matchs de son équipe fin novembre 2011. L'attaquant a déjà trouvé le chemin des filets à huit reprises dont un quintuplé à Ris-Orangis, un but à Noisy-le-Sec hors-championnat, puis des buts à Niort et face à Bayonne en National. En championnat, il participe à 26 rencontres où il marque trois buts.

Durant la saison 2012-2013, il connait des débuts difficiles à cause de quelques blessures. Il parvient malgré tout à réaliser de bonnes performances, et à marquer quatre buts en quatorze matchs de championnat.

C'est lors de la saison 2013-2014 qu'il commence réellement à s'imposer et devient le joueur clé de l'équipe. Il marque quatorze buts en vingt-sept matchs de championnat et termine second meilleur buteur. À la suite de cette saison très aboutie, il attire les convoitises de plusieurs clubs de Ligue 2 et Ligue 1, dont le FC Sochaux qui est le plus intéressé des clubs.

Le 2 juillet 2014, Toko-Ekambi s'engage au FC Sochaux-Montbéliard pour trois ans et pour la somme d'un million d'euros. Il fait ses débuts sous ses nouvelles couleurs le 2 août suivant, lors d'une défaite un but à zéro face à l'US Orléans. Une semaine plus tard, dès sa première titularisation, Toko-Ekambi marque son premier but avec Sochaux lors d'un match remporté deux buts à zéro face à l'AC Ajaccio. Le 7 novembre, il marque son premier doublé avec le FC Sochaux-Montbéliard, lors d'un match de Ligue 2 face au Gazélec Ajaccio et d'une victoire deux buts à un. Il devient un titulaire indiscutable de l'équipe et enchaîne les buts. Le 20 mars 2015, il marque un nouveau doublé face à LB Châteauroux, victoire trois buts à zéro et récidive deux semaines plus tard, lors d'un match face à l'US Créteil remporté deux buts à un. Il réalise donc une première saison brillante, avec 14 buts en 38 matchs de championnat et termine quatrième meilleur buteur du championnat.

Durant l'intersaison, il souhaite quitter le club pour jouer au plus haut niveau, mais le club l'en empêche en raison des difficultés en championnat. Il marque le premier but de sa saison 2015-2016 lors d'un match de Ligue 2, le 14 août, face au Chamois niortais. Le 20 novembre, il qualifie le FC Sochaux-Montbéliard en 16e de finale après un long rush solitaire face à Strasbourg, permettant à son équipe de l'emporter deux buts à un. Au total, il marque onze buts en championnat et termine septième meilleur buteur de Ligue 2.

En deux saisons, il inscrit 25 buts et poursuit sa progression à Angers en Ligue 1.

Le 21 juin 2016, il s'engage pour quatre saisons à l'Angers SCO qui évolue en Ligue 1.

Avec le club angevin, le joueur se montre à son avantage, faisant parler sa vitesse et ses qualités de finisseur. Il parvient également à aller jusqu'en finale de la Coupe de France, mais doit s'incliner en finale face au PSG (0-1). Lors de la saison 2017-2018, il contribue au maintien du SCO d’Angers en Ligue 1 en inscrivant 17 buts en championnat. Le 14 mai 2018, le joueur camerounais reçoit le prix Marc Vivien-Foé, décerné par RFI et France 24 au meilleur joueur africain de Ligue 1. Il devance ainsi Wahbi Khazri et Bertrand Traoré.

Le 7 juin 2018, il s'engage pour cinq ans avec Villarreal, Angers devant toucher tout de son côté près de 20 M€ dans l'opération. Lors de son passage au sein du club espagnol, le joueur marque 24 buts en championnat.

Le 5 décembre 2018, il s'offre même un quadruplé en seizième de finale de Coupe du roi contre Almería, devenant le premier joueur de Villarreal à réaliser cet exploit depuis le début de l'ère professionnelle en Espagne (1934).

En Liga espagnole, son bilan est de 24 buts, dix passes décisives en 62 matchs disputés en 18 mois.

Le 20 janvier 2020, il revient en Ligue 1 en rejoignant l’Olympique lyonnais sous la forme d’un prêt assorti d’une option d’achat de 11,5 M€ à l’issue de la saison 2019-2020. Il prend le numéro 21. Dès sa première apparition entre Rhône et Saône le 26 janvier, après être rentré en jeu à la place de Martin Terrier, sorti sur blessure, au cours de la première mi-temps d'une victoire 3-0 contre le Toulouse FC, Toko-Ekambi ouvre son compteur avec Lyon en inscrivant le troisième but avec l'aide du poteau. Lors du match suivant sur la pelouse de l'OGC Nice en Coupe de France, le 30 janvier, il obtient un penalty à la suite d'une faute de Dante à la 93e minute, qui est transformé par Houssem Aouar et scelle la victoire des siens 2 buts à 1, et permet donc la qualification de l'OL en quarts de finale. Le 2 février, toujours contre Nice mais cette fois en Ligue 1, il marque son deuxième but avec l'Olympique lyonnais en égalisant à 1 partout juste avant la mi-temps mais les Lyonnais sont finalement défaits en seconde période sur le score de 2-1.

Le 2 juin 2020, l'Olympique lyonnais lève l'option d'achat assortie au prêt, et Toko-Ekambi s'engage pour quatre saisons en faveur des Gones. Il portera le numéro 7 qui est laissé libre à cause du départ de Martin Terrier.

Karl Toko-Ekambi l’intègre l’équipe nationale du Cameroun le 6 juin 2015. Le sélectionneur allemand Volker Finke convoque donc l'attaquant sochalien, nommé pour le trophée UNFP du meilleur joueur de Ligue 2, pour affronter le Burkina Faso. Toko-Ekambi entre donc en jeu à la 67e minute en remplacement de Junior Mengolo. 20 minutes après son entrée en jeu, il délivre sa première passe décisive sous les couleurs africaines du Cameroun pour Clinton Njie qui marquera un doublé dans les cinq dernières minutes du match. Le Cameroun s'impose 3 buts à 2.

Toko-Ekambi est de nouveau convoqué pour participer à un match contre la République démocratique du Congo le 9 juin 2015 (match nul 1-1). Le 5 février 2017, il remporte la Coupe d'Afrique des nations avec les Lions indomptables à l'issue d'une victoire 2-1 face à l'Égypte.

DISTINCTIONS

- Élu dans l'équipe type de Ligue 2 en 2015 (avec le FC Sochaux-Montbéliard)

- Lauréat du Prix Marc-Vivien Foé en 2018 (avec l'Angers SCO)

- Élu joueur du mois de Liga en octobre 2019 (avec le Villarreal CF)

- Élu plus beau but de la 1ère journée de Ligue Europa 2021/2022 (avec l'OL contre les Rangers Glasgow)