Vous-êtes ici: AccueilPaysPeoplePolitiqueJean Marie Atangana Mebara

Cameroun Famous People

Politique

Jean-Marie Atangana Mebara

Homme politique

Mebara Triangle
Date of Birth:
1954-03-27
Place of Birth:
Yaoundé

Jean-Marie Atangana Mebara, né le 27 mars 1954 à Yaoundé, est un homme politique camerounais, qui fut plusieurs fois ministre, puis condamné pour malversations financières. Il est originaire du Méfou-et-Akono, économiste formé à l'Université de Yaoundé et à l'Université de Paris, Il a été ministre de l'Enseignement supérieur de décembre 1997 à août 2002, ministre d'État et secrétaire général de la présidence d'août 2002 à septembre 2006 et ministre d'État aux Affaires étrangères de septembre 2006 jusqu'à sa révocation du gouvernement dans un remaniement ministériel le 7 septembre 2007.

Mebara était membre du comité national pour la coordination de la campagne de réélection du président Paul Biya lors de l'élection présidentielle d'octobre 2004. Son licenciement en septembre 2007 aurait été lié à son désir de succéder à Biya, en plus de la désapprobation de Biya d'un communiqué publié en réponse aux critiques occidentales des élections législatives de juillet 2007.

Mebara est détenu depuis août 2008 à la prison centrale de Yaoundé. Il est accusé d'une "tentative" de détournement de 31 millions de dollars américains. L'accusation est basée sur une réponse à une lettre qu'il a reçue du directeur général de Aircraft Portfolio Management, une société internationale de conseil en aviation. Dans cette lettre, Mebara a accepté l'offre que lui avait faite le directeur général d'essayer de protéger les fonds du gouvernement que GIA a détourné et détenaient illégalement dans leurs comptes pour fournir un avion présidentiel au président du Cameroun. GIA était une société louche embauchée par le prédécesseur de Mebara et délibérément créée et contrôlée par Yves Michel Fotso l'ex-directeur général de Cameroon Airlines (qui avait un conflit d'intérêts clair) pour louer des avions à Cameroon Airlines. GIA a fait faillite en 2004.

Contrairement à la croyance publique, Mebara n'a pas été impliqué dans l'achat d'un avion présidentiel BBJ qui a été consommé par son prédécesseur. La «Justice» au Cameroun peine à trouver des témoins contre lui. La plupart des gens pensent qu'il a été arrêté parce qu'il représentait une menace potentielle pour la réélection de l'actuel président camerounais. Il est largement admis que le président Biya mène une chasse aux sorciers contre tous ses opposants politiques.

Mebara a subi d'immenses traumatismes physiologiques et mentaux depuis sa détention en prison pour des accusations de corruption forgées de toutes pièces. Il est un chrétien fervent et a le soutien du cardinal Tumi, une personne importante dans la hiérarchie chrétienne camerounaise.

Le 3 mai 2012, Mebara a été acquitté par le juge président Gilbert Schlick du tribunal de grande instance de Mfoundi à Yaoundé de toutes les accusations de détournement ou de tentative de détournement des fonds BB jet. Le lundi 7 mai 2012, le juge d'instruction s'est rendu à la prison de Kondengui et a prononcé de «nouvelles» accusations contre Mebara afin de le maintenir en prison. La persécution de Mebara se poursuit parce qu'il est toujours perçu comme une menace pour le régime systématiquement corrompu de Paul Biya.