Vous-êtes ici: AccueilPaysPeopleAuteuresJean Baptiste Nguini Effa

Célébrités du Cameroun

Auteures

Jean Baptiste Nguini Effa

Nguini Effa Jean Baptiste

Nguini Effa
Date de naissance:
1955-05-15
Lieu de naissance:
Cameroun

Nguini Effa Jean Baptiste est Ingénieur Pétrochimiste et Docteur d'Etat en sciences physiques. Il est né le 15 Mai 1955 à Moloundou au Cameroun. Il est originaire de Ngoumou dans le Département de la Mefou et Akono, marié et père de trois enfants. Militant actif du RDPC, il a été depuis 1992 désigné à plusieurs reprises Président Communal pour la campagne RDPC dans son département.

Après son parcours primaires à Akonolinga et à Mbalmayo, il obtient à 18 ans son Baccalauréat C au Collège Vogt à Yaoundé. Bénéficiaire d’une bourse du gouvernement camerounais pendant 10 ans, il suivra toutes ses études universitaires et supérieures en France, à Caen où il finit titulaire d’une Maîtrise en chimie en 1977 avec mention assez bien. Puis il va à Marseille, et décroche un diplôme d'ingénieur de l'institut de pétrochimie et de synthèse organique industrielle (IPSOI) en 1979 ; et un diplôme d'études supérieures approfondies option pétrochimie la même année. En 1983, il soutient son doctorat d'Etat et obtient la mention très honorable avec félicitations du jury.

Il retourne au Cameroun où il commence sa carrière professionnelle en tant qu’ingénieur à la sous-direction des hydrocarbures au ministère des mines de l'eau et de l'énergie en 1983 sur hautes recommandations de la présidence de la république puis il est recruté en 1984 par le département de chimie organique de la faculté des sciences de l'université de Yaoundé grâce à l'intervention du chancelier, le Professeur Joseph OWONA qui a été impressionné par son cursus universitaire.

Après quatre ans en tant que chargé de cours à la faculté de sciences et comme chercheur associé au laboratoire de recherches énergétiques (LRE) de l'Institut de recherches géologiques et minières (IRGM), le Professeur Joseph OWONA, se souvient de lui et lui confie en 1988 la division de la formation et des stages de ce département ministériel où il a la charge de suivre tous les problèmes de formation continue de fonctionnaires et d'assurer la supervision des écoles sous-tutelle. En 1990, le Pr Joseph OWONA le fera nommer directeur des bourses, de la planification et de l'orientation universitaire et professionnelle.

Nguini Effa Jean Baptiste poursuit sa carrière en 1992 comme secrétaire général du ministère des mines de l'eau et de l'énergie. Il a aussi été représentant du ministre chargé des mines de 1992 à 1994 et membre des conseils de direction et de présidence de commission représentant le ministre de la fonction publique à l’ISMP (Institut Supérieur de Management Public) ; à l’ENAM (Ecole Normale d'Administration et de Magistrature) et à l’ITAF (Institut de Techniques Administratives et Financières).

En 1994, le Chef de l'Etat le désigne directeur général de la société camerounaise des dépôts pétroliers (SCDP), en remplacement du regretté Mr. Nguea Lottin. Et, en quinze années, il fera sortir cette société de l'anonymat et de la torpeur où elle était pour en faire un des fleurons de l'industrie pétrolière camerounaise et le passage incontournable du secteur aval pétrolier, du raffinage à la grande distribution par les multinationales privées.

Malgré de nombreux succès, Nguini Effa est sujet d'antipathie de nombreux ennemis dans l’environnement social et politique. Dès lors, c'est régulièrement que son nom se trouvera cité dans une presse souvent manipulée et instrumentalisée jusqu'à son arrestation et son incarcération préventive mais l'homme estime n'avoir toujours fait que son devoir, rien que son devoir. Il est toujours en détention à la prison centrale de Yaoundé pour une peine depuis 2009, en attente de son jugement définitif. Il est président de l'association des dirigeants d'entreprises africaines depuis novembre 2004 dont le siège se trouve à Nouakchott en Mauritanie et au Maroc.

Nguini Effa a obtenu 2 distinctions honorifiques notamment la médaille du travail en argent, vermeil et or et chevalier puis officier de l'Ordre National de la Valeur.