Vous-êtes ici: AccueilPaysPeopleIndustryJames Onobiono

Célébrités du Cameroun

Industry

James Onobiono

James Onobiono

James Onobiono 2
Date de naissance:
N/A
Lieu de naissance:
Bokito

James Onobiono est un homme d'affaires et industriel camerounais. Il est né en 1948 à Bokito dans le centre du Cameroun.

Après sa formation en France en mathématiques appliquées, il rentre en 1979 au Cameroun et enseigne à l’école polytechnique de Yaoundé. Dans les années 1980, il est considéré comme le symbole de l’entrepreneur camerounais moderne.

Après avoir observé les besoins du marché, il crée la Fabrication des appareils électro-ménagers (FAEM) avec Théodore Ebobo (qui a aussi fait fortune dans le cacao, le bois, l’immobilier, les assurances et d’autres...).

En 1983, James Onobiono et Théodore Ebobo se lancent dans l’industrie du tabac. Ils prendront alors des parts de la Sitabac auprès de l’allemand Reemtsma. Le succès au milieu des années 1980 fait peser leur holding à plus de 20 milliards de FCFA. 64 % du marché de la cigarette au Cameroun est alors sous leur contrôle, mais peu de temps après Onobiono ne respectant pas les accords signés avec les Allemands et Théodore Ebobo, ce qui crée des tensions. Il est aujourd'hui ancien PDG de la Société industrielle des tabacs du Cameroun de Sitabac.

La contrebande et les démêlés judiciaires avec la firme allemande Reemtsma International, partenaire de Sitabac, avec lequel il est en rupture de bans depuis 1992 emmènent James Onobiono à investir lourdement (15 milliards de francs CFA) dans une unité de production et de transformation du tabac à Bokito. Pour son retour dans l'industrie, il lance Quantum Cocoa SA, une unité de transformation du cacao qui a contribué à la création de 186 emplois, pour un investissement de 14 milliards de francs CFA.

Durant ses années avec Sitabac, il reprend International Bank of Africa Cameroon (IBAC), la filiale camerounaise de Bank of America, qui sera plus tard liquidée.

En décembre 2014, il crée Propero SA, une société d’investissement à capital social initial de 10 millions de francs CFA (environ 15 250 euros) et dont les dirigeants sont membres de la famille Onobiono, en plus de la Compagnie financière internationale (CFI).

James Onobiono est également membre du comité central du RDPC, le parti du président Paul Biya, et son épouse Marie Suzanne N'nolo est députée de Bokitol.