Vous-êtes ici: AccueilPaysPeopleSportIssa Hayatou

Célébrités du Cameroun

Sport

Issa Hayatou

Issa Hayatou

Issa H
Date de naissance:
1946-08-09
Lieu de naissance:
Garoua

Enseignant et dirigeant de football, Issa Hayatou est un camerounais né à Garoua le 9 août 1946. De 1988 à Mars 2017, il a été président de la Confédération africaine de football (CAF) et président par intérim de la FIFA d'octobre 2015 à février 2016.

Il a été champion du Cameroun du 400 mètres et du 800 mètres entre 1964 et 1971 et il obtient une place dans l’équipe camerounaise d’athlétisme où il discute en 1965, à Brazzaville, les jeux Africains. Et a également porté les couleurs du Cameroun dans l’équipe de Basketball. Il devient parallèlement enseignant d’EPS (Education physique et sportive) et obtient un certificat d'aptitude au professorat d'éducation physique et sportive (CAPEPS) à l'université de Yaoundé en 1973.

A partir de 1974, il prend le poste de secrétaire général de la Fédération camerounaise de football, il est âgé de 28 ans seulement et il reste à ce poste jusqu'en 1983. En 1982, Issa Hayatou est directeur des sports au ministère de la jeunesse et des sports du Cameroun, pendant 4 ans. De 1984 à 1986, il est vice-président de Fédération camerounaise de football et en devient président de 1986 à 1988 et en 2007, il est nommé par décret présidentiel à la tête du conseil d'administration de l'académie nationale du football.

En Aout 1987, il débute son mandat de président de la CAF et dès lors, le football africain connaît une croissance remarquable. Son mandat prend fin en 2017.

Issa Hayatou se retrouve en janvier 2010 au cœur d'une polémique à la suite d’une fusillade subie par l'équipe du Togo le 8 janvier à la frontière entre l'Angola et la République du Congo qui fait deux morts et huit blessés. Le président de la CAF oblige donc les Togolais à une suspension de compétition internationale pour une durée de 4 ans.

Le 03 Aout 2021, la chambre de jugement de la Commission d'éthique de la FIFA suspend Issa Hayatou, l’ancien président de la CAF pour une durée d’un an, de toutes activités relatives au football, et d’une amende de 28 000 euros en raison de son implication dans la signature d’un contrat avec Lagardère Sports (en septembre 2016). Cette signature est une entrave au principe de non concurrence.