Vous-êtes ici: AccueilPaysPeoplePolitiqueHermine Patricia Tomaino Ndam Njoya

Cameroun Famous People

Politique

Hermine Patricia Tomaino Ndam Njoya

Femme politique

Patricia Lanczos3
Date of Birth:
1969-01-26
Place of Birth:
Yaoundé

Hermine Patricia Tomaino Ndam Njoya, née le 26 janvier 1969 à Yaoundé, est une femme politique, entrepreneure et auteure camerounaise, députée de l'Union démocratique du Cameroun (UDC) à l'Assemblée nationale du Cameroun. Elle est à la tête d'une entreprise caféière et occupe depuis 2016 le poste de présidente de l'association des femmes camerounaises dans le café (AFECC). Hermine Patricia est la veuve d'Adamou Ndam Njoya, président national de l'UDC.

Elle fit son cycle secondaire (1980-1987) au lycée Sultan Njoya de Foumban où elle obtint son baccalauréat A4. Les études supérieures (1987-1990) en faculté de Droit et des Sciences économiques de l’Université de Yaoundé sont sanctionnées par une licence et une maîtrise (1991-1992) avec mention assez bien. Ses autres domaines de compétence sont le montage, le suivi et l’évaluation des projets.

Sur le plan professionnel, Patricia est spécialiste en formation des organisations de base et a acquis une expertise avérée en matière de montage, de contrôle, d’exécution et d’évaluation des projets. Elle a coordonné plusieurs programmes et projets pendant ces dernières années : la Task Force VIH/SIDA et enfants à la World Conference of Religions for Peace/Hope for AfricanChildren Initiative. Elle a aussi réalisé de nombreuses études sur la gouvernance et coordonne depuis plusieurs années les programmes de l’Ecole Africaine d’Ethique, institution qui vise à promouvoir la pratique de l’intégrité et de l’éthique dans la gestion des affaires publiques et privées non seulement au Cameroun, mais également en Afrique. Elle a publié plusieurs nouvelles parues dans «Terroir », un journal d’information des études sur les élections. Sur la transparence, elle est l’auteur de « Les Elections Bancales de A à Z » Editions Minsi/EAE 2004. Il y a aussi le roman « l’Enfer Rose » pari chez L’Harmattan en 2011.

Sa carrière politique s’est fait essentiellement à l’Udc de 1991 à 2014. Elle est, entre autres, présidente de la Commission nationale chargée de l’éducation et de l’éthique, membre du bureau politique, coordonnatrice du Comité technique chargé de la maison de la culture Udc avant la Convention 2006, secrétaire nationale chargée de l’éthique, la culture et l’Informatisation.

Porte-parole des députés Udc à l’Assemblée nationale, elle y est aussi secrétaire au bureau, membre de la commission des Lois constitutionnelles, des Droits de l’Homme et des Libertés, de la Justice, de la Législation et du Règlement, Statut des personnes, Justice, Collectivités locales. Sur le plan international, Hermine Tomaino Ndam Njoya a été membre du Comité exécutif de l’Union parlementaire africaine (Upa).

A ce titre, elle a participé aux réunions en Côte d’Ivoire, et à la conférence des présidents en Ouganda, au Burkina, en Guinée Equatoriale, etc. Elle est par ailleurs membre du forum parlementaire des femmes espagnoles et africaines : « Rencontre pour un Monde Meilleur ».