Vous-êtes ici: AccueilPaysPeopleSportFrançoise Mbango Etone

Célébrités du Cameroun

Sport

Françoise Mbango Etone

Athlète

Francoise Mbango Bell
Date de naissance:
1976-04-14
Lieu de naissance:
Yaoundé

Françoise Mbango Etone, née le 14 avril 1976 à Yaoundé, est une athlète camerounaise naturalisée française en 2010, spécialiste du triple saut. Championne olympique en 2004 et 2008, elle est la seule athlète camerounaise de l'histoire, hommes et femmes confondus, à avoir remporté un titre mondial ou olympique.

Les prémices d'athlète commencent à fleurir alors qu'elle est élève au collège Sainte-Thérèse de Bertoua car elle y remporte ses premiers meetings d'athlétisme. C'est ainsi qu'elle est remarquée plus tard en 1990 par l'entraineur de l'équipe d'athlétisme de la SONEL (Société nationale des Électricités du Cameroun) ; c'est ce dernier qui lui donnera les rudiments de son métier lesquels lui ouvrent les portes de la sélection nationale. À partir de cet instant elle va briller par ses exploits en allant de succès en succès comme ce sera le cas en 1995 aux Championnat d'Afrique centrale où elle occupera la troisième place. Elle a effectué une partie de ses études secondaires au lycée de la Cité Verte (Yaoundé). Durant l'année 2005-2006, elle obtient une bourse universitaire pour intégrer Saint John's University. Cette obtention a été favorisée par le programme culturel de cette université envers le Cameroun. L'ambassadeur camerounais à New York a également contribué à cette obtention.

Même si elle n'a fini que dixième au triple saut aux Jeux Olympiques de 2000 à Sydney, Françoise Mbango compte à son palmarès de multiples médailles d'argent remportées lors de grandes rencontres sportives : Jeux du Commonwealth en 1998 ou encore Championnats du monde d'athlétisme en 2001 et 2003, où elle s'est inclinée devant la Russe Tatyana Lebedeva.

Pour les Jeux Olympiques de 2004, Françoise Mbango s'entraîne seule, avant de faire appel aux services d'un instructeur très particulier : sa sœur cadette, Eseppo. Elle bénéficie également d'une bourse de la Solidarité Olympique. La Camerounaise arrive à Athènes les cheveux rasés en signe de solidarité avec sa mère, malade.

Dans la finale du triple saut, Françoise Mbango rate son premier essai. À sa deuxième tentative, elle franchit le cap des 15m30, établissant à cette occasion un nouveau record d'Afrique et améliorant son record personnel de 25 centimètres. Elle réitère cet exploit à son sixième et dernier saut. En fait, toutes ses tentatives sont de la même veine. Elle est d'ailleurs la première femme à dépasser les 15 mètres à cinq reprises au cours d'une même compétition. Sa médaille d'or est la première médaille olympique obtenue par le Cameroun en athlétisme.

Après les Jeux d’Athènes, la native de Yaoundé part étudier aux États-Unis et fait une pause dans sa carrière sportive pour donner naissance à un enfant. En 2007, elle fait son retour sur les pistes et se qualifie immédiatement pour les Jeux Olympiques de Beijing en 2008.

En Chine, la spécialiste camerounaise du triple saut se classe sixième des qualifications avec un unique saut à 14,50 m. En finale, Françoise Mbango Etone réalise un deuxième essai mesuré à 15,39 m, record olympique et seconde meilleure performance de tous les temps. C’est suffisant pour remporter le concours devant la Russe Tatyana Lebedeva, médaillée d’argent, et la Grecque Hrysopiyí Devetzí, décorée du bronze. Françoise Mbango Etone est double médaillée d’or olympique. Un authentique exploit.