Vous-êtes ici: AccueilPaysPeopleIndustryFlavien Kouatcha

Cameroun Famous People

Industry

Flavien Kouatcha

Agri-entrepreneur

Flavien Kouatcha
Date of Birth:
N/A
Place of Birth:
Cameroun

Flavien Kouatcha est un agri-entrepreneur camerounais actif dans l'aquaponie. Il est lauréat du prix Pierre Castel en 2018. Natif de l’Ouest du Cameroun, il milite pour le développement agricole de l’Afrique. Le jeune entrepreneur est à la tête de Save our agriculture, une start-up créée en 2015 et spécialisée dans l’aquaponie, une technique encore peu connue au Cameroun. Il s’agit d’un système qui permet la culture de plantes et l’élevage de poissons dans un même dispositif, sans utiliser d’engrais. Avant de se consacrer à l’agriculture, Flavien Kouatcha, ancien élève du collège De La Salle de Douala, a occupé les fonctions d’ingénieur technicien dans une entreprise portuaire. Diplômé en sciences et techniques de l’industrie de l’UCAC-ICAM, une grande école d’ingénieurs et de techniciens établie à Douala, il a travaillé pendant 3 ans dans la maintenance portuaire entre autres, avant de se dédier entièrement à l’agriculture. Sa passion pour la terre va finalement l’emporter et faire opérer à Flavien Kouatcha une sorte de retour aux sources.

Flavien veut vulgariser la technique de l’aquaponie au Cameroun. Ingénieur de formation, ce passionné d’agriculture conçoit et commercialise des unités aquaponiques aux particuliers et professionnels. Grâce à ce procédé, l’entrepreneur souhaite booster le secteur agricole en Afrique.

Depuis son lancement en 2015, Save our agriculture a commercialisé des centaines de kit aquaponiques auprès de particuliers comme de professionnels. Des kits dont les prix varient entre 80.000 F CFA (122 euros) et 600.000 F CFA (916 euros) l’unité, en fonction de leur taille et des besoins du client. L’ingénieur espère ainsi vulgariser la culture aquaponique dans les métropoles et mettre en évidence sa plus-value par rapport à l’agriculture traditionnelle en zone urbaine.

Avec 58 millions de F CFA (88.549 euros) de chiffre d’affaires en 2018, sa start-up qui emploie une dizaine de jeunes de moins de 30 ans, a fait de l’aquaponie sa principale innovation. L’agri-entrepreneur ne s’est pour autant pas détourné des activités agropastorales dites traditionnelles. Il s’adonne avec son équipe, à la culture des légumes et à la pratique de l’élevage dans plusieurs localités du pays. Afin de faire fleurir ses projets, Flavien, défenseur du monde agropastoral est allé à la conquête d’hectares cultivables dans les régions du Littoral et l’Ouest du Cameroun. Un parcours du combattant pour celui qui estime que la recherche de terres arables reste le principal obstacle à l’émergence d’agri-entrepreneurs au Cameroun.

Cette nouvelle pratique d'aquaponie lui a valu aussi quelques distinctions. Au mois de décembre 2017, il est grand favori dans la catégorie Best agriculture Tech des I-sessions Awards, organisé par l’Incubateur Kmr Start up HUB en partenariat avec le mouvement patronal Entreprises du Cameroun (ECAM). Il a également été lauréat du prix Jeunesse 3535.

Depuis, Flavien Kouatcha a fait un pas, puis un autre. En quelques années, le chantre de l’or vert est rentré dans le club très fermé des jeunes entrepreneurs les plus convaincants de sa génération. Président national en exercice de la Jeune chambre internationale (JCI), une organisation internationale de citoyens actifs qui impactent positivement leurs communautés, le lauréat du prix Castel 2018 au Cameroun,-un prix qui soutient les projets initiés dans le domaine de l’agriculture- regarde désormais vers l’avenir, la tête pleine de projets à réaliser.

CamerounWeb