Vous-êtes ici: AccueilPaysPeoplePolitiqueField Marshall

Célébrités du Cameroun

Politique

Field Marshall

Oliver Lekeaka

Oliver Lekeaka 2
Date de naissance:
N/A
Lieu de naissance:
1968-12

Oliver Lekeaka, plus connu sous le nom de Field Marshall, est un ancien soldat de l'armée camerounaise et actuellement commandant séparatiste ambazonien. Il est né en décembre 1968 dans la région du sud-ouest Cameroun. Il a interrompu ses études avant la fin et s’est engagé dans l’armée camerounaise.

Il est le chef de la milice du « dragon rouge ». Son groupe armé fait partie du conseil d'autodéfense d'Ambazonia, faiblement structuré, et est fidèle au gouvernement intérimaire d'Ambazonie. Le « dragon rouge » est principalement actif dans le Lebialem, région du sud-ouest Cameroun. Oliver Lekeaka est le frère de Chris Anu, ancien secrétaire aux communications du gouvernement intérimaire.

Avec le déclenchement de la crise anglophone en septembre 2017, le soldat a déserté son poste dans l'armée camerounaise et a rejoint le camp séparatiste, et est finalement devenu le chef de guerre le plus puissant de la division Lebialem. En raison en partie de la topographie de Lebialem, la division est devenue un champ de bataille clé de la guerre, les forces armées camerounaises faisant face à un dur combat contre les séparatistes. En conséquence, Oliver est devenu une personne clé du côté séparatiste ainsi qu'une cible prioritaire pour l’armée camerounaise.

Le 31 décembre 2018, le Cameroun a affirmé avoir tué Oliver. Déclaration qui s’est avérée fausse car Oliver est apparu dans une vidéo une semaine plus tard.

En août 2019, sa mère et sa sœur ont été arrêtées à Yaoundé. Les autorités ont affirmé qu'elles avaient caché l'argent de la rançon faite par la milice du « dragon rouge » pour la prise d'otages. Les avocats ont affirmé avoir perdu le contact avec Oliver. La mère d'Oliver a été libérée le 20 novembre, tandis que sa sœur a été transférée à la prison centrale de Kondengui. Le 1er octobre 2019, après avoir chassé les dirigeants traditionnels de Lebialem, Oliver s'est déclaré souverain suprême de Lebialem, ce qui a incité des troupes camerounaises dans la région pour le capturer ou le tuer. Bien qu'ils n'aient pas réussi à trouver Oliver, il y a eu des victimes des deux côtés.