Vous-êtes ici: AccueilPaysPeoplePolitiqueEsther Dang

Célébrités du Cameroun

Politique

Esther Dang

Femme politique

Dangg.jpeg
Date de naissance:
1945-03-05
Lieu de naissance:
Mbalmayo

Esther Dang, née le 5 mars 1945 à Mbalmayo au Cameroun, est une spécialiste de l’économie, de la finance, de la gestion stratégique des entreprises tant privées que publiques et du partenariat international. Docteur d’État ès sciences économiques de l’université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne, elle a servi son pays dans des domaines essentiellement techniques tour à tour comme chef d’entreprise, administrateur, administrateur délégué, président des conseils d’administration, censeur de l’Institut d’émission.

Elle obtient le Baccalauréat en Sciences expérimentales au Lycée Général Leclerc en juin 1966. De 1966 à 1969, elle étudie à l’Université de Paris I avec l’obtention d’un Doctorat d’Etat en Sciences économiques des investissements.

En septembre 1975, elle est recrutée à la SNI comme fondé de pouvoir stagiaire. Elle sera tour à tour chef de la division des agro-industries, chef du département des Opérations, puis Directeur des Opérations. Parallèlement, elle a été administrateur délégué à la Société Hôtelière du Nord-Cameroun, de la Société des Grands hôtels du Cameroun, de la Société Hôtelière du Littoral et Consultant de la Banque Mondiale.

En avril 1989, elle nommée Conseiller Technique au Secrétariat Général de la Présidence de la République pour les Affaires Economiques, Techniques et Financières. Le 8 septembre 1989, elle est nommée Présidente de la Commission Nationale des Marchés, cumulativement avec ses fonctions de Conseiller Technique à la Présidence de la République. Du 21 septembre 1990 au 17 août 2003, elle est DG de la Société Nationale d’Investissement.

Elle est par ailleurs Censeur de la Banque des Etats de l’Afrique Centrale. En 1994, Dang Esther s’est mariée avec Joseph Bélibi.

En 1994, du 12 au 16 décembre, elle organisera la « Semaine SNI » à l’occasion du 30ème anniversaire de la société. Ce sera un événement majeur dans la capitale. Pas seulement une manifestation mondaine mais l’occasion de mener une réflexion sur les politiques publiques et le rôle des investissements privés dans le développement du pays.

Dans un contexte difficile, politiquement et socialement, Esther Bélibi va s’efforcer de faire de la SNI l’outil « de la promotion d’un secteur privé national actif et performant ». En septembre 2003, elle quittera la direction générale de la SNI et cédera la place à une femme. Le 22 janvier 2010, Esther Dang remettra à René Sadi, secrétaire général du RDPC, sa lettre de démission du parti. Candidate « indépendante » à la présidentielle 2011, elle dresse un tableau de la situation économique et sociale du Cameroun que ne renierait pas un « opposant » historique. A l'élection présidentielle du 09 octobre 2011 au Cameroun, elle obtiendra 0,33 % des suffrages exprimés.