Vous-êtes ici: AccueilPaysPeopleRadio & TéléErnest Obama

Célébrités du Cameroun

Radio & Télé

Ernest Obama

Journaliste

Ernest Obama030319700
Date de naissance:
1980-04-24
Lieu de naissance:
Cameroun

Ernest Obama est un journaliste camerounais. Ex-directeur de Vision 4 TV, il a été limogé par Jean-Pierre Amougou Belinga dont il était proche, en fin juin 2020. Il est né le 24 avril 1980. Il va au Collège Montesquieu puis au Lycée d’Esse. Il a une Licence en philosophie de l’Université de Yaoundé 1, une Maitrise en philosophie morale et politique dans la même université, une Maîtrise professionnelle en journalisme obtenue à l’ESSTIC; option journalisme politique.

Il commence à Radio Siantou en tant que stagiaire comme reporter dans les rubriques de sports. Plus tard, à Ariane TV la première télévision privée au Cameroun il y passera 5 ans, couvrant plusieurs événements sportifs tels que les CAN organisées en Angola et au Ghana.

A Vision 4 TV, il crée des émissions de référence telles que Club d’élite, Décryptage, Tour D’Horizon, Dimanche des Lions, Passerelle et Africa News Week. Après avoir été rédacteur en chef adjoint, rédacteur en chef, Directeur de l’information, il devient Directeur Général. Il est accusé de manquer à l'éthique du journalisme dans son traitement de l'information durant sa carrière à Vision 4. Ce qu'il conteste.

Passant en quelques années de journaliste anonyme à un personnage influent de la scène médiatique nationale, Ernest Obama s’est souvent attiré les foudres de l’opinion notamment à travers ses déclarations.

L’ancien directeur général de Vision 4 avait par exemple soutenu qu’il fallait «raser» des villages en zone anglophone. Il s’en prenait aussi assez régulièrement à ses confrères, dont les points de vue étaient divergents des siennes.

Mais en juin 2020, à la surprise générale, cet ancien étudiant de l’Université Yaoundé I fut licencié du Groupe L’Anecdote. Jean Pierre Amougou Belinga, son ex-patron avec qui il avait développé une proximité presque familiale, le fera même interpeler et garder au Groupement territoriale de gendarmerie de Yaoundé pendant une semaine.

Sorti de la cellule après d’âpres tractations, le journaliste s’était depuis terré dans le silence. «Le silence soigne, le silence devrait être introduit comme une thérapie. J’ai appris du Président Biya par son silence», confesse celui qui dirige aujourd’hui B-News 1 qui a lancé ses programmes le 15 janvier 2021.

Œuvres : Tout est pardonné; livre sur Samuel Eto'o