Vous-êtes ici: AccueilPaysPeopleAuteuresDjaïli Amadou Amal

Célébrités du Cameroun

Auteures

Djaïli Amadou Amal

Djaïli Amadou Amal

Djaili Amadou Amal 2
Date de naissance:
N/A
Lieu de naissance:
Maroua

Djaïli Amadou Amal est une militante féministe et écrivaine camerounaise née en 1975 à Maroua. Elle est le produit d'un père camerounais et d'une mère égyptienne.

Elle a été envoyée en mariage alors qu’elle était âgée de 17 ans seulement. Elle réussit 5 ans plus tard soit en 1998 à quitter son mari car, elle a connu beaucoup de difficultés « Dans tout ce que je fais, j'essaie surtout de parler des discriminations faites aux femmes ; c'est mon cheval de bataille ! », avait-elle déclaré. La presse camerounaise l'a surnommée « la voix des sans-voix ».

Elle contracte un nouveau mariage et 10 ans plus tard, elle quitte son 2e époux qui aurait été violent. Elle s’installe ensuite à Yaoundé. Djaïli Amadou Amal trouve un travail grâce à son BTS en gestion, vend ses bijoux, achète un ordinateur, une table, une chaise et se met à écrire.

Djaïli Amadou Amal a écrit plusieurs romans à succès. Le premier intitulé « Walaande, l'art de partager un mari », paru en 2010. Cette œuvre est un témoignage autobiographique d'une femme qui a vécu cette situation de l'intérieur, elle raconte l’histoire de quatre femmes vivant dans la même concession et qui ne font qu’attendre leur tour auprès de leur époux. Son deuxième roman, « Mistiriijo », la mangeuse d'âmes, paru en 2013 la hisse davantage au sommet.

Elle a remporté le Prix Goncourt des lycéens pour l’édition 2020, un prix littéraire français organisé par la Fnac et le ministère de l'Éducation nationale.

Un décret du Ministre des Arts et de la Culture du Cameroun l'intègre au comité d'organisation du Festival national des arts et de la culture (FENAC), qui se tient à Yaoundé au mois de novembre 2016. À l'occasion de cet événement, elle reçoit la distinction de chevalier de l'Ordre de la Valeur, décision du Chef de l’État camerounais, Paul Biya. Elle est aussi élue au conseil d'administration de la société civile des droits d'auteurs de la littérature et des arts dramatiques (SOCILADRA) en 2017. Djaïli Amadou Amal, a également été nommée ambassadrice de l’Unicef au Cameroun.

Bibliographie

- Walaande, l'art de partager un mari, éditions Ifrikiya, Yaoundé, 2010

- Mistiriijo, la mangeuse d'âmes, éditions Ifrikiya, Yaoundé, 2013

- Munyal, les larmes de la patience, éditions Proximité, Yaoundé, 2017

- Les Impatientes, éditions Emmanuelle Collas Paris, 2020 (version modifiée de son 3e livre)