Vous-êtes ici: AccueilPaysPeoplePolitiqueChristopher Fomunyoh

Célébrités du Cameroun

Politique

Christopher Fomunyoh

Christopher Fomunyoh

Christopher
Date de naissance:
1956-08-14
Lieu de naissance:
Cameroun

Christopher Fomunyoh est cadre supérieur et directeur régional pour l'Afrique au National Democratic Institute for International Affairs. Il est né le 14 août 1956 au Cameroun. Il est l’ainé d’une famille de planteurs de café. Il est marié et père de trois enfants.

Il fréquente divers établissements chrétiens d'enseignement primaire à Guzang, Ambo, et Eka-Bifang, avant d'intégrer le Collège protestant du Cameroun (CPC), à Bali, pour poursuivre ses études secondaires et il obtient son diplôme de fin du premier cycle secondaire en 1973. Il intègre ensuite le Cameroon College of Arts, Science, and Technology de Bambili (CCAST) pour où il obtient le Advance Level General Certificate of Education (l’équivalent anglophone du baccalauréat dans le système éducatif francophone) en 1975, avant de s’inscrire à la faculté de droit et des sciences économiques de l'université de Yaoundé.

Christopher Fomunyoh est titulaire d'une licence en droit de l'université de Yaoundé obtenu en 1979; d'un master en droit international, obtenu à l’université Harvard en 1989, et il soutient sa thèse de doctorat en sciences politiques de l'université de Boston en 1993. Il est également titulaire d'un certificat professionnel en droit du transport aérien de l'université d'Aix-en-Provence en France. Le Dr Fomunyoh est chercheur associé au Centre d'études stratégiques de l'Afrique (CESA) , et ancien professeur vacataire à l'université de Georgetown où il a dispensé des cours sur la politique et les gouvernements africains. Il s’exprime couramment en français et en anglais.

Christopher exerce à la Société nationale des eaux du Cameroun (SNEC) puis à la défunte Cameroon Airlines, deux entreprises implantées dans la ville côtière de Douala où il s'installe et gère le département juridique pendant plus d’une demie décennie avant de quitter le Cameroun pour poursuivre ses études à la prestigieuse université Harvard aux États-Unis. Peu après l’obtention de son master, il travaille comme stagiaire dans les cabinets d’avocat de la Banque de Boston aux États-Unis, et de la Standard Chartered Bank à Douala au Cameroun.

Il rejoint en 1993 le National Democratic Institute for International Affairs (NDI) en tant que cadre supérieur. Aujourd'hui, directeur régional du NDI pour l’Afrique, le Dr Christopher Fomunyoh organise et conseille les missions internationales d'observation des élections. Il conçoit et supervise les programmes nationaux d'appui à la démocratie en partenariat avec les organisations civiques et les organes législatifs à travers l'Afrique. Dans le cadre de ses activités, il est régulièrement amené à interagir avec des chefs d'état et de gouvernement, des ministres d'état, des élus locaux et des notables. Il a récemment été l'instigateur du lancement de l'Initiative des Anciens Chefs d’États Africains (African Statesmen Initiative) un programme visant à favoriser les transitions politiques en Afrique en encourageant les anciens chefs d'état démocratiques à continuer à s'engager en faveur des causes humanitaires, dans la médiation des conflits, les questions de santé publique, et les autres secteurs décisifs pour le développement humain, politique, et économique du continent.

Affectueusement appelé « monsieur Afrique » par la presse internationale, Dr Fomunyoh est une autorité en matière de démocratisation en Afrique, et à ce titre, il est assez sollicité par les organisations de presse et fait des apparitions régulières sur les grands réseaux médiatiques, y compris la Cable News Network (CNN), la British Broadcasting Corporation (BBC), la Voice of America (VOA), la National Public Radio (NPR), la Radio France internationale (RFI), et la Deutsche Welle (DW). Il fait également des interventions à travers la presse écrite, et est souvent cité dans des journaux tels que le Los Angeles Times, le New York Times, le Washington Post, le Washington Times, Le Monde, et l'International Herald Tribune. À l'occasion de l'une de ses nombreuses sorties médiatiques, M. Fomunyoh a qualifié l'époque coloniale de « terrible moment dans l'histoire de l'Afrique et du monde », mais a également attribué sans ambigüité la culpabilité des problèmes actuels de l'Afrique à ce qu'il appelle « la mauvaise gouvernance et le manque de leadership visionnaire ».

Christopher passe la majeure partie de son temps à sillonner l'Afrique et d'autres parties du monde, pour soutenir les dirigeants et militants politiques et civils actifs dans les mouvements de promotion de la démocratisation. Tout au long de sa vie, de sa carrière, et de ses déclarations, Christopher Fomunyoh a prôné les valeurs de communication respectueuse, même entre parties en désaccord, le type de dialogue visant le compromis en tenant compte des points de vue de toutes les parties concernées, et en faisant des propositions valables.