Vous-êtes ici: AccueilPaysPeopleMusiqueChercheur Dor

Célébrités du Cameroun

Musique

Chercheur Dor

Rappeur

Chercheur  Dor
Date de naissance:
N/A
Lieu de naissance:
Cameroun

De son vrai nom Esso Jules Djovany, Chercheur Dor est un artiste rappeur qui commence ses débuts dans la musique dans les années 2000 au travers des interprétations au primaire des musiques qui berçaient son enfance. D’origine du sud, le jeune rappeur décide de faire ses propres compositions en 2006 car venant de Kribi pour douala en 2002, il vit chez son oncle qui autrefois était étudiant à l’université de Douala. Ce dernier étant aussi mélomane de hip hop, et ancien membre du groupe mythique ‘’Natural DC’’, berce le jeune rappeur avec des musiques rap camerounais, rap français et US. Chercheur d’or à cet époque, dans les années 2000, est blazé par des artistes Camerounais tels que: Krotal, Ak-Sang Grave, Rasyn, Negrissim, Big Bzy, Bantou Possi, VBH …Par Ailleurs, Mc Solar, NTM, Funky Family, Sat, Soprano, Arsenik, Kery James, PSY4 De La Rime, Booba , Kennedy, Youssoupha … Ainsi que d’autres tels que Nas, Faboulos, Camron, 50 Cent…

Mais celui qui motive véritablement la volonté de l’artiste à se lancer dans des compositions personnelles fut le rappeur Camerounais VBH à travers son titre « Une Chance ». Plus tard, le jeune rappeur commence ainsi à s’exposer dans le milieu artistique à travers sa participation à trois reprises à la compétition Mboa come test où il en sort déchu les deux première fois aux quarts de finales, et la troisième fois en demie finale. Son nom d’artiste à cette époque, jusqu’en 2016 d’ailleurs était ELDJIBY. Dans la progression de sa carrière, il est Backer de certains rappeurs qui avaient le vent en poupe à l’université de douala où il obtient plus tard une licence en communication dans le cadre de ses études supérieures. Ensuite, le rappeur titulaire d’une licence participe à la célèbre compétition de détection de talents hiphop talent search en 2015. Il est finaliste de la compétition et sort 3e lauréat récompensé de 50 000 FCFA par la société Chococam derrière YOMI STYLE et LE BERGER.

Il participe dans l’enregistrement de la compile la RELEVE initié par Ach4life. Collabore dans la compile ENVERS DU DECOR mise sur pieds par BILL NYAME, propriétaire du label Bileive Recordz. Il participe également dans l’album style et punchlines du rappeur SKILL, et pleines d’autres collaboration encore. En 2015 il est membre du label ENGINEERING EMPIRE, label qui existait déjà depuis sous une autre appellation lorsqu’il n’était encore qu’un « home studio » bien que n’ayant signé aucun contrat de production ou d’exploitation avec la maison, car présent dans le projet bien avant sa création officielle. L’artiste ne dort pas sur ses lauriers, il enchaine et sort les free-styles tels qu’ALLELUIA et des projets qui sortent avec le label engineering empire tels que mouiller le maillot, une compile.

Il développe un concept de free-styles vidéo qui consiste à faire des prises dans les différents studios de la ville de douala pour d’une part vendre son talent de rappeur et aussi présenter les studios de la ville au public. Ce concept va s’appeler « studio zone » et sortira en trois épisodes (Studio zone1, 2et 3). Connu et respecté dans le milieu du Rap underground de Douala pour sa plume forte, son flow percutant, et surtout l’émotion qu’il transmet dans ses morceaux, le rappeur étudiant a fait évoluer son style au fil des années entre Rap d’amour, égo trip , rap conscient , en plus d’être un kiffer avéré, Chercheur joue un rôle dans le tout premier film hip hop camerounais (ZOO) sous le nom du Camé Par la suite, le 1er décembre 2018 le jeune rappeur sort son EP (mini album) intitulé « Entre Études et Stud » suivi d’un show case au quartier maképé dans le cabaret mkp 2.0, Une salle capable de contenir près de 100 places qui fut pleine ce jour et un grand nombre de CD vendu. Dans cet album, le rappeur a essayé d’amener dans son art un néo rap africain ; rap fait avec des codes linguistiques locaux. Plusieurs mois après, Chercheur Dor signe un contrat de collaboration avec le label Black Boy Entertainment avec lequel il continue sa carrière. De cette collaboration voit le jour le vidéogramme du free-style Achouka ngongoli, et le vidéogramme « JUBILER » extrait de son EP entre Études et Stud … Quelques mois après ils revient avec le freestyle « YE » sur le beat de BURNA BOY et il est en séance de travail pour la sortie de sa mixtapes qui est prévue pour bientôt.