Vous-êtes ici: AccueilPaysPeoplePolitiqueBrenda Biya

Célébrités du Cameroun

Politique

Brenda Biya

Fille de Paul Biya

BRENDA B
Date de naissance:
1998-06-24
Lieu de naissance:
Yaoundé

Brenda Biya (Anastasie Brenda Biya Eyenga), est la fille de Paul Biya, président de la république du Cameroun et de Chantal Biya. Née 24 juin 1998 au palais d’Etoudi, elle a fréquenté les écoles maternelle et primaire du complexe Les Coccinelles, spécialement créé pour le personnel de la présidence. Avec son frère aîné Paul junior, elle a ensuite intégré l’internat du prestigieux Collège du Léman, à une dizaine de kilomètres de Genève. Avant de rejoindre les États-Unis, où elle poursuit ses études. Depuis 2017, elle est étudiante à l’École nationale d’administration et de magistrature (ENAM).

Née à l’époque de la discussion instantanée et des story, la jeune fille est très active sur les réseaux sociaux et s’affiche en compagnie de stars mondiales. Ses publications ne passent donc pas inaperçues et sont observées par des millions de personnes. La jeune fille vit sa vie à cent à l’heure. Cumulant plus de 40 mille abonnés par exemple sur son compte Twitter, elle est très souvent prise dans des histoires, comme quand elle payait 400 dollars pour son taxi aux Etats-Unis. Avec ses prises de positions, reprises dans la presse, embarrassent l'établissement camerounais. Ce qui fait l'objet de plusieurs articles de la presse opposée au régime de Paul Biya. Elle envisage une carrière musicale et est fan de plusieurs artistes africains tels que Locko. Elle a fait venir Wizkid au palais pour un show privé.

Elle affirme en novembre 2019 en « story » sur son compte Instagram souffrir de la maladie de Basedow et de troubles de la thyroïde, ce qui expliquerait une humeur changeante. Le 16 avril 2020, elle lance ‘’Bree Culture Inc Shopping’’, une boutique en ligne de vente de perruques.

En mai et juin 2020, dans une atmosphère de suspicion sur l'état physique de Paul Biya et de ses proches, des vidéos diffusées sur les réseaux sociaux lui sont attribuées.

En mai 2020, elle se plaint d'être privée de médicaments et de risquer de perdre son œil. En juin 2020, deux vidéos présentent l'intérieur d'une résidence dont le contenu est saccagé avec des plaintes de séquestration. Deux jeunes personnes nettoient des débris d'objets cassés et pulvérisés à l'intérieur et à l'extérieur dans le jardin de cette résidence annexe du Palais d'Etoudi. Le 14 octobre 2020, après avoir appris que Brenda Biya séjournait à l’hôtel parisien Plaza Athénée, l'activiste Calibri Calibro pour la BAS et les « Bobi Tanap » (« Seins debouts ») s'y rendent afin de demander son expulsion aux responsables de l'établissement. Brenda Biya quitte l'hôtel le lendemain. Cette action déclenche des réactions contrastées, approbatives ou critiques et réprobations