Vous-êtes ici: AccueilRéligion2021 04 07Article 587224

Réligion of Wednesday, 7 April 2021

Source: Cameroon Info

Ramadan 2021: la gestion du croissant lunaire divise les musulmans

La Commission nationale du croissant lunaire (CNCL) désapprouve l’accord entre l’Union islamique du Cameroun (UIC) et l’Association solidaire pour la vocation islamique (ASSOVIC) visant à mettre sur pied un nouvel organe de gestion du croissant lunaire au Cameroun.

Alors que le début du mois de jeûne du Ramadan s’approche à grands pas, des associations musulmanes s’étripent sur la gestion du croissant lunaire. Dans un protocole d’accord conjointement signé le 3 avril 2021, Cheikh Ibrahim Moubarak Mbombo, président national de l’UIC, et Fessal Mounir, président général de l’ASSOVIC, ont mis sur pied un nouvel organe chargé de la gestion harmonieuse du croissant lunaire au Cameroun au nom de: Conseil camerounais du croissant lunaire (CCCL).

Les deux leaders ont par la même occasion, procédé à la nomination du secrétaire permanent dudit conseil, en la personne de Mohamed Azize Mbohou. La coordination des affaires administratives et financières du CCCL étant sa principale mission. Le CCCL «est l’aboutissement d’une démarche consensuelle, constructive, interactive et transparente engagée depuis le 6 février de l’année en cours, dont l’objectif majeur était de mobiliser et d’impliquer toutes les ressources humaines et matérielles indispensables à une gestion harmonieuse de la question du croissant lunaire dans notre pays», a précisé Mohamed Azize Mbohou.

Un accord désapprouvé par le CNCL. Dans un communiqué signé le 4 avril 2021, «la CNCL et l’ACIC ne sont nullement concernées par cette entreprise», a désavoué Souley Mane. Le porte-parole du CNCL estime que cette démarche loin d’être consensuelle, crédible et transparente, relève du désordre. Aussi, appelle-t-il à plus de vigilance de la part des croyants musulmans du Cameroun.

Cet autre malentendu ravive les souvenirs de confusion de la désignation de la date de célébration du Ramadan en 2019. Cacophonie qui avait fait rater des examens officiels à de nombreux élèves. Selon des prévisions, le mois de jeûne débutera le 13 avril prochain et s’achèvera par la célébration du Ramadan le 12 mai 2021.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter