Vous-êtes ici: AccueilActualitésRégional2021 07 19Article 608968

Actualités Régionales of Monday, 19 July 2021

Source: www.camerounweb.com

Bangangté: Eric Niat confie la sécurité des équipements municipaux à son homme de main

Selon Boris Bertolt, la société informelle n’a pas l'agrément Selon Boris Bertolt, la société informelle n’a pas l'agrément

• Eric Niat vient de confier la sécurité des équipements municipaux à son homme de main

• Selon Boris Bertolt, la société informelle n’a pas l'agrément

• Ce qu’Éric Niat promet aux populations de Bangangte


Les voix s’élèvent pour dénoncer la gestion de la mairie de Bangangté par le fils du président du Sénat.

En effet, après le feuilleton de l’attaque de deux domiciles des adversaires d’Eric Nita par un groupe d’individus non identifiés qui ont grièvement blessé un vigile après l’avoir roués de coups de poings et de pieds, c’est une affaire de la sécurité des équipements municipaux qui vient une fois de plus secouer cette collectivité territoriale.

Le tout nouveau maire de Bangangté vient de confier la sécurité des équipements municipaux à son homme de main Tchatou Philibert, encore connu sous le pseudonyme de « SAKIS ». Ce dernier avait été accusé d’avoir intimidé les opposants d’Éric Niat lors du processus électoral ayant conduit à sa victoire contre le candidat soutenu par la ministre de l’habitat Célestine Courtès Kétcha.

Selon le lanceur d’alertes camerounais Boris Bertolt, qui a relayé l'information, « sa (Tchatou Philibert, ndlr) société informelle qui n’a pas l'agrément à l'exercice des activités de gardiennage a signé un contrat avec la municipalité de Bangangte. Une façon de récompenser cet activiste pour ses missions peu orthodoxes ».

Voici ce qu’Éric Niat promet aux populations de Bangangte

Après plusieurs semaines de tracasseries, Éric Niat a finalement été élu à la tête de la commune de Bangangte. Malgré les dissensions internes, Éric Niat s’est dit fier de son élection. « Je suis fière de pouvoir vous servir, nous avons fait triompher la démocratie, socle granitique de notre grand parti, le 2 Mai dernier. Aujourd'hui, 19 mai, veille de la fête de l'unité, cette victoire a une signification particulière », a-t-il relevé.

Promesses

Dans l’euphorie de son élection le nouveau maire a promis de travailler de mèches avec les populations. « Nous travaillerons main dans la main pour développer notre belle commune et une partie de notre cher et beau pays. Nous ferons de Bangangté et des 7 groupements des zones émergentes où il fera bon vivre ». Eric Niat entend aussi booster l’économie locale, pour cela, « Nous attendons les investisseurs pour booster l'économie locale, ils sont déjà là et nous mettrons en œuvre tout ce que nous avons tissé en amont. Nous développerons les coins et recoins de notre cité », -t-il ajouté.

Le nouveau maire a aussi tenu à exprimer également sa reconnaissance aux prédécesseurs qui ont fait un important travail. « Nous nous devons d'apporter notre pierre à l'édifice », at-il conclut.

Il faut noter que C'est après une série de sessions stériles du conseil municipal qu'Éric Niat, le fils du président du sénat Marcel Niat Njifenji a été porté à la tête de la mairie de Bagangté, chef-lieu du département du Ndé, région de l’Ouest.
Le membre du RDPC, parti au pouvoir, a été élu le 19 mai 2021 à 20h50 avec 21 voix contre 18 bulletins nuls. Après une session du conseil municipal qui aura duré plus de 10 heures de temps