Vous-êtes ici: AccueilInfosRégions2020 03 17Article 499000

Regional News of Tuesday, 17 March 2020

Source: cameroon-info.net

Affrontements à Ngaoundéré: 'il n’y a pas eu de morts'


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Le patron de la région a apporté un démenti suite aux allégations faisant état de la mort d’hommes lors de l’incident du lundi 16 mars 2020 dans la capitale régionale de l'Adamaoua.

La ville de Ngaoundéré a vécu une journée du lundi 16 mars 2020 très tendue, en raison d’affrontements entre les mototaxis et les forces de l’ordre. Dans la foulée, des informations divulguées sur les réseaux sociaux rapportaient que des morts avaient été enregistrés.

Une information que rejette en bloc le gouverneur de la région de l’Adamaoua, Kildadi Takiégué Boukar, dans une interview accordée au quotidien Le Jour de ce mardi 17 mars 2020. «C’est faux. Il n’y a pas eu de morts. Nous étions avec vous à l’hôpital régional et un peu partout. Il s’agit là d’une manipulation», a-t-il rétorqué.

Le patron de la région indique par ailleurs que des cas de blessure ont été enregistrés, mais pas en grand nombre. «Il peut y avoir de blessés mais nous avons demandé aux forces de maintien de l’ordre de ne pas riposter aux attaques des badauds. Les tirs de gaz lacrymogènes avaient pour but de disperser les manifestants», ajoute le gouverneur.

Les conducteurs de moto ont battu le macadam pour protester contre les abus des forces de l’ordre. Ils s’insurgent également contre une mesure prise le 8 février 2019, visant à restreindre l’activité des mototaxis entre 21H et 6H dans la ville, visant à lutter contre l’insécurité galopante. Cependant, le gouverneur n’a cure de ces revendications, qu’il assimile à un “chantage”, déclare-t-il. Et d’ajouter: «l’arrêté regional que nous avons pris en 2019 reste».

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter