Vous-êtes ici: AccueilActualitésPolitique2021 09 15Article 618577

Politique of Wednesday, 15 September 2021

Source: www.camerounweb.com

Pression du FMI : vers la publication du véritable rapport d’audit du Covidgate

l'ambassadeur de l'Ue en séance de travail à la chambre des comptes l'ambassadeur de l'Ue en séance de travail à la chambre des comptes

• L’UE exige toujours la publication du rapport d’audit

• réaction de l’ambassadeur Philippe Van Damme après la rencontre des membres de la Chambre des comptes

• Les autorités vont-elles céder à la pression ?


Le Covidgate, du nom de ce scandale retentissant qui secoue le Cameroun depuis plusieurs mois, continue de couler beaucoup d’encre. Cette fois-ci, c’est l’Union européenne qui monte au créneau pour « exiger » la publication du rapport de la chambre des comptes. Les autorités vont-elles donner une suite favorable à cette requête ? La question reste posée. La pression ne faiblit pas sur les autorités camerounaises qui, malgré la fuite sur les réseaux sociaux d’une partie du rapport du Covidgate, hésitent toujours à rendre public le document. Mais c’est compter sans la détermination des partenaires notamment l’Union européenne, qui accentue la pression pour qu’une suite soit réservée à ce fameux rapport qui devrait sortir des placards. Pour ce faire, le lundi dernier, Philippe Van Damme, l’ambassadeur de l’UE au Cameroun a eu séance de travail lundi dernier à la Chambre des comptes de la Cour suprême. Lors de cette rencontre, le diplomate n’est pas passé par quatre chemins pour demander la publication dudit rapport.

« Réunion de travail amicale avec la Chambre des Comptes, portant notamment sur le renforcement de son indépendance, ainsi que sur la publication urgente du rapport d’audit du Fond Covid-19 », a écrit l’ambassadeur Philippe Van Damme sur son compte twitter. « Il est extrêmement important pour la crédibilité de l’Etat et l’indépendance de la Chambre des Comptes que des moyens financiers suffisants lui soient alloués à l’avenir, à travers une ligne budgétaire spécifique et indépendante de celle de la Cour Suprême », a insisté l’ambassadeur de l’UE au Cameroun.

Pour rappel, le Covigate est un scandale financier portant sur plus de 180 milliards de FCFA de fonds Covid. Les allégations de malversation financière ont poussé le président Paul Biya à demander l’ouverture de plusieurs enquêtes. Les enquêteurs ont ainsi auditionné tous les membres du gouvernement, dont les ministères avaient été retenus par le Premier ministre Joseph Dion Ngute sur la liste des attributaires des fonds anti-Covid. Ils ont été entendus, pour la plupart, dans leur bureau. Dans le rapport, la chambre des comptes précise que l’acquisition des équipements de protection individuelle a été budgétisée à près de 3 milliards de francs CFA et les engagements ont été faits à hauteur de 23 milliards, soit un dépassement de 20 milliards. L’achat de ce matériel à des prix supérieurs à ceux fixés par l’Etat a également fait perdre 1,2 milliard de francs CFA au trésor.