Vous-êtes ici: AccueilInfosPolitique2019 02 12Article 456124

Politique of Tuesday, 12 February 2019

Source: actucameroun.com

Nord: la jeunesse du RDPC abandonnée par les élites

Dans les deux sections Faro Est à Poli et Faro Ouest à Beka, les présidents des sections Ojrdpc (Organisation des jeunes du RDPC, parti au pouvoir), Mohaman Yaouba à Poli et Ahmadou Alim, ont peiné à mobiliser même 100 jeunes pour le défilé. Le fond du problème c’est que les élites les ont lâchés.

Comme par le passé, la seule élite à avoir réagi favorablement à leur demande d’aide n’est que le Secrétaire d’Etat auprès du Ministre de la Défense, Koumpa Issa. Leurs demandes auprès des autres élites ont été frappées du sceau de non-recevoir.

LIRE AUSSI: Incendie à l'hôpital de Kumba: les sécessionnistes pris à leur propre piège

Le Chef de la délégation permanente départementale du Comité Central, Docteur Alim Amadou, par ailleurs Sénateur du Faro pour son deuxième mandat, joint au téléphone par les jeunes, aurait rejeté la demande: ”Arrêtez de me déranger” aurait-il répondu en raccrochant son téléphone. Quant à la demande adressée au Maire Rdpc, Sa Majesté le Lamido de Poli, Yaouba, c’est aussi rester lettre morte.

Le Président de la Section, Hempo Roger, s’en est excuser pour un malaise et s’est réfugié à Garoua. Dans l’arrondissement de Beka, au-delà du soutien financier du Ministre Koumpa, le Maire leur a manifesté sa modeste contribution.

Cet abandon des Ojrdpc par les élites du Faro a eu des effets sérieusement négatifs sur la mobilisation. Où trouver les moyens pour financer le défilé de l’Ojrdpc ? Le Président Mohaman Yaouba, très malheureux, n’a pu imprimer qu’une cinquantaine de maillots et le reste des jeunes s’est servi d’anciennes tenues, bien que délavées et usées. Au défilé, il y avait à peine une centaine de militantes et militants. Celui de Beka, Ahmadou Alim a mieux fait.

LIRE AUSSI: Le ministre de la Santé publique se fait incendier sur la toile

Cette situation n’est pas la première. Selon nos sources, il est question de renouveler la classe politique dans le Faro. ”Le Chef de la délégation permanente départementale du Rdpc ne se préoccupe que de son poste politique à la chambre haute du parlement, les militants à la base sont ses derniers soucis”, confie un membre du bureau de la section. La même source affirme que le Maire Yaouba, Lamido de Poli, n’est préoccupé que par ses intérêts personnels et tant pis pour le parti.