Vous-êtes ici: AccueilActualitésPolitique2021 09 15Article 618601

Politique of Wednesday, 15 September 2021

Source: www.camerounweb.com

'Les ingrédients pour la chute de Paul Biya sont réunis'

Une affiche de Paul Piya, lors d'une manifestation de la diaspora Une affiche de Paul Piya, lors d'une manifestation de la diaspora


• Karamoko Souleymane prédit la fin du régime de Paul Biya

• les ingrédients qui vont précipiter la fin du régime Biya

• Une transition envisagée pour l’après Biya



Le régime de Paul Biya est-il en « phase terminale » et prêt à tomber? C’est du moins ce que pense Karamoko Souleymane, un acteur politique proche du député Cabral Libii du Parti Camerounais pour la Réconciliation Nationale (PCRN).

A travers une série de Tweets, l’acteur politique a fait savoir que les « ingrédients » sont réunis pour la chute du régime de Paul Biya. « Attention Cameroun Les ingrédients de fin de règne du régime sont déjà presque complets. La guerre au NoSo Boko Haram à l'Extrême-Nord. Tension communautaire dans le Sud et à l'ouest Tension à Ngaoundéré pour une affaire de religion qui fait naître l'extrémisme religieux », a-t-il fait savoir dans un premier temps. Il poursuit en évoquant les scandales qui souillent la gouvernance de Paul Biya, au pouvoir depuis plus de 38 ans. « Fuite des documents confidentiels sur les réseaux sociaux. Multiplication des scandales. Banalisation de la mort. Banalisation des FMO. Le retour des combattants de BH… », a-t-il ressassé.


Pour lui, « les discours de prise de pouvoir par les communautés doivent cesser », car selon lui, le Cameroun « risque de basculer vers une guerre civile sans précédent et impactera toute la sous-région » il préconise d’ailleurs que les uns et les autres intensifient le discours de paix au Cameroun.
L’acteur politique insiste sur la lutte contre l'extrémisme violent. Il se projette déjà dans l’après-Biya en envisageant une transition politique qui selon lui, « doit être étudiée sous tous les angles ».


Il faut reconnaître que ces déclarations sont bien osées. Mais peut-on prédire aussi facilement la fin du régime de Paul Biya qui est resté inébranlable malgré tout ? C’est l’avenir qui nous le dira !