Vous-êtes ici: AccueilActualitésPolitique2021 07 22Article 609472

Politique of Thursday, 22 July 2021

Source: www.camerounweb.com

Interdiction de la marche du 25 juillet: le MRC répond au Sous-préfet de Yaoundé 1er

Maurice Kamto, leader du MRC Maurice Kamto, leader du MRC

• Le MRC fustige la décision du Sous-Préfet d'interdir la marche

• Il prend à témoin l'opinion nationale et internationale sur ce nième refus

• Le parti déclare que le régime autorise les marches du parti au pouvoir mais interdit ses marches



Le parti de Maurice Kamto a essuyé un nième refus d'organiser une manifestation dans les rues de Yaoundé. Dans un communiqué, le MRC pointe du doigt la mauvaise foi du Sous-préfet dans l'interdiction de la marche républicaine prévue ce 25 juillet.

Le parti prend à témoin l'opinion nationale et internationale sur l'obstination du régime Biya à ne pas laisser les militants et sympathisants du MRC jouir de leurs droits, civils et politiques. Dans le communiqué ci-dessous, le parti de Maurice Kamto a listé les marches approuvées au Cameroun depuis la dernière semaine jusqu'alors. La dernière en date est celle d'une marche en soutien à Paul Biya à Mololo. Mais aucune restriction n'a été indiquée. Mais aux marches du MRC, dit-il, toutes les raisons sont trouvées pour les interdir.

En effet, le Sous-préfet de Yaoundé 1er a justifié son refus de marche par le risque de troubles graves à l'ordre public et le risque de propagation de la Covid-19. Il a appelé les Commissaires de sécurité publique, le Commissaire spécial de Yaoundé 1er, le Commandant de la brigade de Gendarmerie de Nlongkak et le chef de poste de gendarmerie de Bastos, à veiller à l'exécution de sa décision.