Vous-êtes ici: AccueilInfosSanté2021 02 08Article 572176

Health News of Monday, 8 February 2021

Source: Actu Cameroun

Yaoundé: 150 000 masques de protection saisis

Une importante cargaison de cache-nez a été saisie en fin de weekend dernier par les éléments de la douane dans la capitale politique.

DES PRODUITS non conformes aux normes établies sur le marché, ont été saisis par la douane camerounaise à Yaoundé. Il s’agit de 150 000 masques de protection. Cette opération a été menée par les éléments de la zone 2 de l’opération halcomi 3. Des tonnes de masques de protection sans autorisation. Une interdiction tombée dans la nasse de la douane camerounaise. Les éléments de la mission Halte au commerce illicite (Halcomi), zone II, ont donc frappé un grand coup.

Les incriminés font de la contre-façon,Æn, vendant des masques de protection impropres à la consommation. Ils ravitaillent ainsi les pharmacies de la rue. Ils profitent de l’occasion où la pandémie du coronavirus dicte sa loi dans le monde pour se faire beaucoup d’argent et s’activent donc dans la production des produits contrefaits. «Les contrebandiers augmentent la production des produits de contrefaçon vu qu’actuellement le cache-nez est obligatoire et indispensable pour tous en public et de ce fait, génère beaucoup de bénéfices», explique le chef de brigade de contrôle.

Il s’agit là d’une belle entrée en matière des douanes camerounaises dans l’opération stop 2 de l’Omd qui vise à bloquer les mouvements transfrontaliers des produits pharmaceutiques et de fournitures médicales illicites ou contrefaites. Le tout en exécution du message fax N°408/Minfi/Dgd du 19 janvier 2021 du directeur général des douanes, prescrivant une participation honorable du Cameroun à cette opération.


La consommation des produits contrefaits représente un grand danger pour la santé des consommateurs. Les pouvoirs publics invitent à cet effet, les populations à dénoncer les auteurs des produits contrefaits et des activités de contrebande, de contrefaçon et de commerce illicite. Car, au Cameroun ces activités illégales occasionnent des pertes estimées à plus de 255 milliards de Fcfa par an. Selon des données officielles, l’opération Halcomi a permis de recouvrer 110 millions de FCfa d’amendes douanières, l’année, dernière.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter