Vous-êtes ici: AccueilActualitésSanté2021 06 26Article 604696

Infos Santé of Saturday, 26 June 2021

Source: www.camerounweb.com

Tout savoir sur le mode de transmission des hépatites graves

Le virus est dans l’aliment que nous consommons Le virus est dans l’aliment que nous consommons

Les hépatites graves sont les hépatites virales B, C et D ou Delta.

Selon le professeur Oudou Njoya, hépato-gastro-entérologue, elles se transmettent par lors d’une injection, des scarifications lors des pratiques traditionnelles, des transfusions sanguines, des gestes médicaux invasifs, des chirurgies.

C’est à la fois facile et difficile de détecter les symptômes de l’hépatite virale.

Les hépatites ont plusieurs modes de transmissions. Selon le professeur Oudou Njoya, hépato-gastro-entérologue, il y a plusieurs types d’hépatites virales. On peut généralement les regrouper en deux grandes catégories. Celle des hépatites virales qui sont transmises par la voie orale, donc par la nourriture. Ce sont les hépatites virales A et E. Ici l’on est contaminé par le biais d’un repas mal préparé ou mal conservé. Contrairement à ce que les gens croient, ce n’est pas en prenant le même verre avec un malade qu’on est contaminé. Le virus est dans l’aliment que nous consommons. Notamment les crudités, les crevettes mal conservées, etc. Voilà comment on attrape ce genre d’hépatite, puisque le virus est partout un peu comme celui du choléra, sauf que les hépatites virales A et E sont bénignes et ne posent presque pas de problèmes chez le sujet normal. Les hépatites graves sont celles de la seconde catégorie, transmises par les voies sanguine et sexuelle. Ces sont les hépatites virales B, C et D ou Delta. Pour ces dernières, ça se transmet lors d’une injection, des scarifications lors des pratiques traditionnelles, des transfusions sanguines, des gestes médicaux invasifs, des chirurgies. Donc, nous sommes tous exposés d’une certaine manière.

Traitement

Le professeur Oudou Njoya, hépato-gastro-entérologue note que l’hépatite virale peut guérir spontanément, sans traitement. Les A et E guérissent facilement sans complications. Avec un traitement bien conduit, on guérit complètement de l’hépatite A. Pour ce qui est de l’hépatite virale B, je peux dire que 90% des cas guérissent sans traitement. Les 10% qui restent malheureusement, causent des complications très graves. Parce qu’ils vont créer des hépatites chroniques, puis des cirrhoses et surtout des cancers du foie. Il s’agit là des maladies pour lesquelles on n’a pas de traitement curatif à proprement parler. La visée du traitement existant est de baisser au maximum la charge virale des patients pour qu’ils ne développent pas des complications. Maintenant, pourquoi certains guérissent spontanément alors que d’autres sont chroniques? Difficile de comprendre. C’est une question de résistance personnelle, de charge virale aussi. Mais, nous sommes conçus de manière à pouvoir nous battre naturellement contre l’infection.