Vous-êtes ici: AccueilInfosSanté2020 01 22Article 486355

Health News of Wednesday, 22 January 2020

Source: cameroon-info.net

Santé: la numérisation du système sanitaire va coûter 11 milliards


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Le document a été adopté le 16 janvier 2020 à Yaoundé. C’était au cours d’une rencontre présidée par le ministre de la Santé Publique, Malachie Manaouda.

Estimé à 11.327.570.000 FCFA pour une période de 5 ans, le Plan stratégique national santé numérique (PSNSN 2020-2024) se décline en plusieurs axes stratégiques à savoir: le leadership et gouvernance, la législation, politiques et conformité, les ressources humaines, la stratégie et les investissements, les services et applications, les infrastructures, les normes et l'interopérabilité.

«Ce plan se propose d’apporter une réponse efficace aux principales difficultés auxquelles nous faisons face, notamment la couverture géographique encore insuffisante de l’offre des soins; le difficile accès aux soins et services de santé; le faible respect des protocoles de prise en charge; l’insuffisant renforcement des capacités des personnels; la disparité des coûts de prise en charge; la faible disponibilité des données sanitaires de qualité pour la prise des décisions éclairées et j’en passe. En plus, cette conversion numérique de notre système de santé devrait servir de base technique pour le déploiement efficace, opérationnel et contrôlé de la Couverture santé universelle», explique le ministre de la Santé Publique, Malachie Manaouda, dans les colonnes du quotidien Mutations édition du lundi 20 janvier 2020.

Pour le MINSANTE, le déploiement du PSNSN devrait permettre à notre pays «de répondre aux besoins de santé de la population et l’amélioration des conditions de vie par l’accès aux meilleurs soins de santé; de garantir aux patients la prise de bonnes décisions sur leur état de santé et de jouir des soins de santé efficaces, efficients et personnalisés; d’impulser la couverture santé universelle qui va contribuer à la meilleure prise en charge des patients et une meilleure surveillance des maladies émergentes».

Pour rappel, la santé numérique est consacrée par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) en tant qu’élément fondamental des systèmes de santé pour atteindre les objectifs du développement durable, la Couverture santé universelle, la promotion de la santé et la prévention des maladies infectieuses. Selon Malachie Manaouda, «elle vise à améliorer l’accessibilité et la qualité des soins et services de santé à travers le recours aux technologies numériques qui favorisent l’innovation, la dématérialisation, l’interconnexion et la célérité».

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.