Vous-êtes ici: AccueilInfosSanté2021 06 02Article 599911

xxxxxxxxxxx of Wednesday, 2 June 2021

Source: camerounweb.com

Santé : Eloi Nyoyonne dévoile les astuces pour venir à bout de l’insuffisance cardiaque grâce à de la thérapie holistique

L’insuffisance cardiaque est vulgairement soignée à partir des traitements médicamenteux ou chirurgicaux. Grace à la thérapie holistique Eloi Nyoyonne propose une nouvelle solution affranchie de l’usage des médicaments pour mettre fin à l’insuffisance cardiaque.

L’insuffisance cardiaque est une complication fréquente de nombreuses cardiopathies. Il s’agit d’un dysfonctionnement du muscle cardiaque (myocarde) entraînant une incapacité du cœur à remplir sa fonction de pompe. Les tissus périphériques ne reçoivent plus suffisamment de sang et d’oxygène. La vascularisation des organes peut ainsi être compromise avec risque de décompensation circulatoire. On distingue trois formes d’insuffisance cardiaque : Insuffisance cardiaque gauche : le cœur gauche (ventricule gauche) ne travaillant pas suffisamment, le sang s’accumule dans les poumons, ce qui aboutit à la formation d’un œdème dans les poumons. En outre, l’insuffisance cardiaque peut s’accompagner d’une mauvaise irrigation des organes, notamment du cerveau. Conséquences : fatigue, vertiges, confusion. Insuffisance cardiaque droite : cœur droit (ventricule droite) ne travaillant pas suffisamment, le sang s’accumule dans les tissus, ce qui aboutit à la formation d’œdèmes dans les tissus périphériques (d’abord dans les jambes, puis dans la cavité abdominale et dans d’autres régions). Insuffisance cardiaque globale : la fonction de la totalité du myocarde (muscle du cœur) est très perturbée. Causes Les principales causes de l’insuffisance cardiaque sont : l’artériosclérose (calcification des artères), l’hypertension artérielle ou la maladie coronarienne (due à une calcification des artères). D’autres maladies affectant le myocarde ou les valves cardiaques peuvent provoquer une insuffisance cardiaque : inflammation du myocarde (myocardite), valvulopathies, endocardite qui est une infection rare de l’endocarde (membrane interne, recouvrant le cœur) mais potentiellement mortelle, troubles du rythme cardiaque (bradycardie, tachycardie), pneumopathies (maladies touchant les poumons), épanchement péricardique (péricardite) ou rétrécissement du péricarde, hyperfonction de la glande thyroïde, hyperthyroïdie, cardiopathies congénitales ou acquises, antécédents familiaux, etc.

Symptômes

Les symptômes dépendent du type d’insuffisance cardiaque. Insuffisance cardiaque gauche (cœur gauche) : au début, détresse respiratoire à l’effort, fatigue ; plus tard, détresse respiratoire, toux (sèche et chronique), accélération de la fréquence respiratoire, agitation et dans les cas graves, une détresse respiratoire sévère peut survenir avec apparition de mousse à la bouche (liquide provenant des poumons). Insuffisance cardiaque droite (cœur droit) : l’insuffisance cardiaque droite se manifeste principalement par l’accumulation de liquide dans les tissus (œdème), particulièrement dans les jambes et les chevilles, régressant durant la nuit. Dans ce cas, il convient de limiter la consommation de liquides et de sel (régime pauvre en sel). La consommation d’alcool et de tabac est bien entendu à proscrire. Une autre caractéristique est la sécheresse de la peau recouvrant les œdèmes. Elle est parfois accompagnée d’eczéma, pouvant évoluer en véritables plaies. Ces plaies guérissent très mal et donne souvent lieu à des inflammations. La quantité importante de liquide retenu entraîne des mictions fréquentes la nuit (nycturie). Plus tard, l’accumulation de liquide touche les organes profonds, particulièrement le foie, les organes abdominaux et la cavité abdominale (ascite). Une perte d’appétit et une sensation de réplétion peuvent en résulter (gastrite congestive). Les symptômes caractéristiques des deux types d’insuffisance cardiaque peuvent survenir de manière isolée. Toutefois, ils apparaissent souvent de façon combinée, donnant naissance à un tableau clinique d’insuffisance cardiaque globale. Complications possibles Si elle n’est pas traitée, l’insuffisance cardiaque (aiguë ou chronique) peut engendrer une décompensation circulatoire grave et le décès du patient.

Traitement médicamenteux

En cas d’insuffisance cardiaque chronique, un traitement médicamenteux est instauré : inhibiteurs de l’enzyme de conversion de l’angiotensine, bêta-bloquants et diurétiques (favorisent l’élimination d’eau), digitaline (augmente la force de contraction et le débit cardiaque), anticoagulants.
Traitement chirurgical Lorsqu’une arythmie est responsable de l’insuffisance cardiaque, il est parfois nécessaire d’implanter un stimulateur cardiaque pour soutenir la fonction cardiaque, ce qui nécessite une opération.

Prise en charge au moyen de la thérapie holistique.

Cette nouvelle approche s’affranchit de tout usage de médicament et de toute intervention chirurgicale, mais parvient à éradiquer l’insuffisance cardiaque (aigüe ou chronique) en même temps que l’ensemble de ses causes et complications possibles.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter