Vous-êtes ici: AccueilInfosSanté2020 10 15Article 549145

Health News of Thursday, 15 October 2020

Source: allodocteurs.africa

Rétinoblastome : regardez les yeux de vos enfants !

Une nouvelle campagne et une vidéo lancées par l’Alliance Mondiale contre le Cancer expliquent aux parents comment rester vigilants face au rétinoblastome, un cancer de l'oeil de l'enfant. AlloDocteurs Africa est partenaire.

Connaissez-vous le rétinoblastome? Si vous êtes parents, ne passez pas à côté, il en va de la santé et même de la vie de vos enfants. Le rétinoblastome est, en effet, le cancer de l’œil le plus fréquent de l'enfant. Il touche les bébés, le plus souvent avant 2 ans.

Beaucoup de ces enfants meurent en Afrique car le diagnostic est souvent tardif. Pourtant, il y a dans chaque pays un hôpital où ces enfants peuvent guérir avec des traitements simples et à un coût acceptable. Il suffit que le diagnostic soit fait précocement. Alors regardez les yeux de vos enfants ! Une nouvelle campagne “Tous contre le rétinoblastome” et une vidéo lancées par L'Alliance Mondiale contre le Cancer, partenaire d’AlloDocteurs Africa résument très bien tout cela.

Une tumeur rare... mais à surveiller

Le rétinoblastome est une tumeur rare : en Afrique subsaharienne, ce sont seulement 1.000 nouveaux cas qui apparaissent chaque année parmi 400 millions d’enfants de moins de 15 ans. Mais si votre enfant présente des signes, il est urgent de consulter un professionnels de santé à l’établissement de santé le plus proche. En effet, plus le diagnostic est précoce, c’est-à-dire plus tôt un médecin regardera l'oeil de votre enfant, plus le traitement est simple. Et plus votre enfant aura des chances élevées de guérison: cela veut dire que votre petit évitera de perdre la vue et même la vie !

Mais, pour un parent, comment reconnaitre les signes d'un rétinoblastome chez son enfant ? "Rappelez-vous, deux signes sont révélateurs dans la plupart des cas : une tâche blanche au milieu de la pupille, on l'appelle la leucocorie, ou un œil qui louche ou qui part de l’autre coté, c'est un strabisme permanent", explique à AlloDocteurs Africa, Karim Assani, pédiatre en RDC. "Quand on est parent, on a l'occasion de regarder les yeux de ses enfants chaque jour, on se rend compte très vite lorsque quelque chose a changé... Ce qu’il vous reste à faire, c’est alors d’amener votre enfant à l’établissement de santé le plus proche !", ajoute ce médecin spécialiste des enfants.

Des photos qui parlent

Un autre bon réflexe est de regarder les photos avec attention ! "Il y a eu pas mal d’enfants qui ont été sauvés grâce à une photo de famille !", note Karim Assani, qui accompagne cette campagne de prévention, "le diagnostic précoce a été fait après la découverte d’une anomalie dans l’œil de l’enfant sur la photo. En effet, sur certaines photos, on connait bien l'effet des yeux rouges, ce qui est tout à fait normal... Mais pour certains enfants, le reflet est rouge d’un coté, et blanc de l’autre. Ce reflet blanc peut être anormal et nécessite une consultation à l’établissement de santé le plus proche qui au besoin orientera l’enfant vers un ophtalmologiste".

Si vous avez un doute, c'est donc un médecin spécialiste des yeux chez qui vous emmènerez votre enfant qui fera le diagnostic et fera la part des choses avec les autres causes de leucocorie, par exemple une cataracte, qui dans tous les cas nécessitent une prise en charge spécialisée. Alors, chers parents, c'est à vous de jouer !

En savoir plus

Le programme de l’AMCC d’appui à la prise en charge du rétinoblastome a été initié à Bamako (Mali) en 2011, a été adapté à Lubumbashi (République Démocratique du Congo) en 2012, à Dakar (Sénégal) et Abidjan (Côte d’Ivoire) en 2013 puis à Antananarivo (Madagascar en 2014. Il a ainsi été démontré à Bamako que la guérison peut être obtenue dans plus de 80% des formes précoces.

Fort de ces premiers résultats encourageants, un programme 2019-2028 a été établi pour étendre le soutien à tous les pays francophones sub-sahariens et à une partie des pays anglophones (a priori concernant environ 1.000 nouveaux cas par a de rétinoblastome).

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter