Vous-êtes ici: AccueilInfosSanté2020 11 27Article 558848

Health News of Friday, 27 November 2020

Source: focusmedia-afrique.net

Qu'est devenu le projet de fabrication de la chloroquine annoncé par Madeleine Tchuente ?

La ministre camerounaise de la Recherche scientifique et de l’innovation, Madeleine Tchuenté, avait indiqué, en avril dernier, que son département a eu l’aval du ministère de la Santé publique et du président Paul Biya, pour fabriquer de la chloroquine sur place, afin de faire face au nouveau coronavirus.
« Le Cameroun va fabriquer la chloroquine, l'hydrocloroquine et l'azitromysine 500mg», soulignait alors Dr. Madeleine Tchuenté, lors d’un point de presse.
« C’est le président de la république, Paul Biya, qui a ordonné la production à plein régime de 6 000 comprimés par jour », précisait madame la ministre.

La production de ce médicament devait se faire sous la surveillance technique d’un laboratoire agréé et la supervision administrative du ministère de la Santé.

Il ne restait désormais qu'à obtenir les matières premières du médicament (qu’il fallait importer de la Chine) et les fonds nécessaires à fournir par le Gouvernement.

7 mois après, et avec la 2è vague de la pandémie annoncée de part et d'autres, nous nous intéressons à ce projet qui semble être oublié.
Pourquoi selon vous, la ministre de la recherche scientifique n'en parle plus?

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter