Vous-êtes ici: AccueilActualitésSanté2021 09 01Article 616705

Infos Santé of Wednesday, 1 September 2021

Source: www.camerounweb.com

Officiel : le Cameroun détruit près 5000 doses de vaccin Astra Zeneca

Le Cameroun va jeter près 5000 doses de vaccin Astra Zeneca Le Cameroun va jeter près 5000 doses de vaccin Astra Zeneca

• Les Camerounais sont réticents face aux vaccin

• Le ministère de la santé va jeter 4880 doses de vaccin anti covid

• Le minister Manaouda rassure


Les Camerounais ne se bousculent pas se faire vacciner contre le coronavirus. Selon un communiqué du Programme Elargi de la Vaccination, 4880 doses de vaccin périmés le 23 août 2021 seront bientôt détruits.

« 4880 doses de vaccin Astra Zeneca arrivées en péremption à la date du 23 Août 2021 ont été retirées du stock des vaccins contre le Covid-19. Ce qui fait un taux de perte de 1,2% en flacons fermés périmés. Après retrait des stocks, ces vaccins inutilisables sont actuellement en cours d'acheminement vers les dépôts régionaux avant leur destruction dans les sites agréés identifiés à cet effet. Les vaccins en général ont une durée de vie qui dépend des résultats des études de stabilité réalisées par le fabricant au cours du développement du vaccin. Pour les vaccins contre le Covid-19 acquis par le Cameroun, leur durée de conservation varie entre 4 mois et 2 ans », indique le communiqué.


Malachie Manaouda rassure


Le ministre de la santé Manaouda Malachie a accordé une interview exclusive au quotidien national Cameroon Tribune. Cette sortie vise à donner au public, les réels chiffres des cas de décès et de contamination au Covid-19 durant les deux dernières semaines. Contrairement aux informations qui faisaient etat de 15 morts sur cette période, seuls huit (8) cas décès liés au Covid-19 ont été enregistrés par les services du ministère de la santé.

« Les données avancées çà et là ne sont pas de bons chiffres. Nous sommes aujourd’hui dans une phase de remontée progressive des cas. On n’est pas encore au stade de 1250 cas ou de 15 décès en deux semaines comme certains semblent l’affirmer. Nous sommes à huit décès actuellement et 1100 cas actifs qui sont davantage concentrés dans les régions du Centre, du Littoral, de l’Ouest et du Nord-Ouest. Ces informations avancées par la presse locale ne sont pas exactes », explique Manaouda Malachie.