Vous-êtes ici: AccueilActualitésSanté2021 07 02Article 605818

Infos Santé of Friday, 2 July 2021

Source: Le Jour

Maladies infectieuses : le Japon dote le Centre pasteur d’un spectromètre

Il va permettre l´identification de plus de 92% des bactéries en un jour au lieu de trois Il va permettre l´identification de plus de 92% des bactéries en un jour au lieu de trois

Cet appareil va permettre l´identification de plus de 92% des bactéries en un jour au lieu de trois. Il vient aussi alléger le poids financier des patients.

Le Japon fait don d´un Maldi Tof au Centre Pasteur du Cameroun. Cet appareil entre dans son projet d´amélioration du diagnostic des maladies infectieuses et de la surveillance de l´environnement et des aliments au Cameroun à l´aide d´un système performant d´identification des microorganismes pathogènes. Celui-ci a été inauguré mardi dernier par l´Ambassadeur du Japon au Cameroun, Osawa Tsutomu, en présence du directeur général du Centre Pasteur du Cameroun, le Pr Carniel Elisabeth. Le Japon met un accent particulier sur la santé. C’est la base de la sécurité humaine et l´une des priorités du développement du Cameroun.

Le Maldi Tof va permettre un gain de temps dans la réalisation des analyses induisant une amélioration des délais de rendu des résultats de trois jours à un par rapport aux techniques classiques de détection des germes. Ce qui va permettre au final d’optimiser la prise en charge des patients dans les formations sanitaires. Il va aussi favoriser une réduction des tarifs de certaines analyses, permettant ainsi d’alléger le poids financier de la maladie chez les patients dans les familles. Pour des tests comme l´examen cytobactériologique des urines (Ecbu) utilisé pour le diagnostic de l´infection urinaire et l´hémoculture, le rendu des résultats se fera en un jour et demi au lieu de trois comme cela est fait jusqu´ici avec des méthodes classiques, 24 h après positivité du bouillon d’hémoculture.

Le Maldi Tof est un spectromètre de masse. Il permettra l´identification de plus de 92% des bactéries en un temps record. Une technique révolutionnaire fondée sur la détection et l´identification des grosses molécules par mesure de leur masse. Cet appareil va permettre de détecter un large spectre de bactéries et de champignons, y compris les germes que les techniques phénotypiques classiques, qui avaient jusqu’ici du mal à être détectés. Il s´agit des bactéries Gram négatif non fermentatives telles Achomobacter spp, Burkhoderia spp, Acitenobacter spp qui causent des infections du système respiratoire.

Au-delà du diagnostic médical, cet appareil a également des applications en recherche, santé publique et analyses microbiologiques des eaux et des aliments pour lesquelles il permet une identification immédiate des germes présents dans un produit alimentaire ou dans les eaux. L´équipement acquis, permettra aussi de mieux répondre aux demandes d’expertise du ministère de la Santé. Le Centre Pasteur du Cameroun a acquis cet instrument de dernière génération de type Vitek. Il a été financé par l´Ambassade du Japon au Cameroun et la Fondation Mérieux.

Le coût de l´acquisition est de 87 138 640 Fcfa, avec une contribution de 62 315 915 Fcfa du gouvernement japonais, 22 958 495 Fcfa de la Fondation Mérieux et 1 864 230 Fcfa du Centre Pasteur du Cameroun. Le Centre Pasteur du Cameroun en tant laboratoire de référence et de santé publique, est en quête permanente de solutions innovantes pour faciliter la réalisation de ses missions. En 2019, le Centre Pasteur du Cameroun a soumis à l´Ambassade du Japon le projet de financement, pour l’acquisition du Madi Tof de pointe en vue d´améliorer le service aux patients et la qualité de ces prestations.