Vous-êtes ici: AccueilInfosSanté2021 02 16Article 573754

Health News of Tuesday, 16 February 2021

Source: Cameroon Info

Les fidèles soumis à une taxe pour pouvoir accéder aux toilettes dans les paroisses

La pratique fait l’objet de plusieurs dénonciations dans les différentes paroisses que compte l’archidiocèse de Yaoundé.
Si un jour il vous prend l’envie d’aller prier le Seigneur dans l’une des paroisses que compte l’archidiocèse de Yaoundé, il faudra au préalable vous assurer d’avoir fait tous vos besoins chez vous. Parce que si vous êtes soudainement pris par une envie pressante pendant votre conversation avec Dieu, il ne faudra pas compter sur sa miséricorde pour vous faire entrer aux toilettes. Seule une pièce de 100 FCFA peut vous conférer ce privilège.

En effet, comme l’indiquent nos confrères du trihebdomadaire Repères, dans son édition en kiosque du lundi 15 au mercredi 17 février 2021, des paroisses telles que la Cathédrale Notre-Dame des Victoires de Yaoundé, la Basilique mineure Marie Reine des Apôtres de Mvolye et le Sanctuaire Sacré-Cœur de Mokolo, font payer la somme de 100 FCFA aux fidèles qui manifestent l’envie d’accéder aux toilettes.

«Étant un fidèle de l’archidiocèse de Yaoundé, et ayant occupé des postes de responsabilité dans ma communauté paroissiale, je vous parle d’expérience. Que Votre Excellence me pardonne; il ne s’agit pas d’une diffamation, encore moins d’un règlement de compte de ma part, mais davantage d’une dénonciation d’une pratique honteuse qui n’aurait jamais dû exister chez nous, mais, qui tend à se propager, au point d’en devenir une norme. Monseigneur le sait certainement, car même la Cathédrale Notre-Dame des Victoires de Yaoundé n’est pas exempte, ainsi que d’autres haut-lieux de l’Église Catholique ici à Yaoundé: la Basilique mineure Marie Reine des Apôtres de Mvolyé et le Sanctuaire Sacré-Cœur de Mokolo, font payer aux fidèles, une «taxe» incongrue pour l’accès à leurs toilettes. Dans plusieurs paroisses locales et durant des années, voire récemment, j’ai dû payer malgré moi avant d’accéder aux toilettes paroissiales, même là où je m’acquitte régulièrement de mes devoirs de chrétiens. Je vous fais grâce de l’embarras, quand on est démuni», a écrit le fidèle Nyebe Edoa, dans une adresse au patron de l’Archidiocèse de Yaoundé repris par le journal Repères.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter