Vous-êtes ici: AccueilActualitésSanté2021 08 31Article 616498

Infos Santé of Tuesday, 31 August 2021

Source: www.camerounweb.com

Covid-19 : Manaouda Malachie dément les morts en cascades

Seuls 8 cas de décès liés au Covid ont été enregistré S Seuls 8 cas de décès liés au Covid ont été enregistré S

• Le ministre de la santé donne les vrais chiffres

• Seuls 8 cas de décès liés au Covid ont été enregistréS

• Le ministre indique également qu’il n’ y a pas de 3ème vague au Cameroun


Le ministre de la santé Manaouda Malachie a accordé une interview exclusive au quotidien national Cameroon Tribune. Cette sortie vise à donner au public, les réels chiffres des cas de décès et de contamination au Covid-19 durant les deux dernières semaines. Contrairement aux informations qui faisaient etat de 15 morts sur cette période, seuls huit (8) cas décès liés au Covid-19 ont été enregistrés par les services du ministère de la santé.

« Les données avancées çà et là ne sont pas de bons chiffres. Nous sommes aujourd’hui dans une phase de remontée progressive des cas. On n’est pas encore au stade de 1250 cas ou de 15 décès en deux semaines comme certains semblent l’affirmer. Nous sommes à huit décès actuellement et 1100 cas actifs qui sont davantage concentrés dans les régions du Centre, du Littoral, de l’Ouest et du Nord-Ouest. Ces informations avancées par la presse locale ne sont pas exactes », explique Manaouda Malachie.

Le ministre de la santé se veut rassurant ; le Cameroun est loin d’une troisième vague de contamination. Il s’agit d’une simple remontée des transmissions progressives.

« Dans le cadre de notre travail, nous parlons juste d’une remontée des transmissions progressives. On n’est pas encore au niveau de la troisième vague au Cameroun. D’ailleurs, quand on était à la deuxième vague, on était à un taux de positivité de près de 25%. Aujourd’hui, nous ne sommes qu’à 4, voire 5%. Maintenant, tout dépendra de notre capacité à calmer le jeu, c’est-à-dire à répondre de manière efficace pour éviter de redescendre la pente», explique-t-il.

Le ministre de la santé indique enfin avoir mis en place des protocoles pour réduire la propagation du virus pendant la rentrée scolaire, les fêtes de fin d’année et la Coupe d’Afrique des Nations.

« Nous avons mis en place un plan de résurgence au niveau des services techniques. Nous avons un protocole qui a été établi pour la rentrée scolaire. Un autre pour les fêtes de fin d’année et encore un autre pour la Coupe d’Afrique des Nations 2021. Car pour la CAN notamment, nous avons activé le système de gestion d’incident... Nous voulons surveiller toutes les portes d’entrée du pays, qu’elles soient terrestres, maritimes ou aériennes, de façon à avoir moins de cas positifs »