Vous-êtes ici: AccueilActualitésSanté2021 06 03Article 599998

xxxxxxxxxxx of Thursday, 3 June 2021

Source: Le Jour

Covid-19 : 61 personnels sur 480 vaccinés à l’Hôpital régional de Bafoussam

Cette situation a été présentée au ministre de la Santé publique en visite dans ce centre au moment où la région de l’Ouest ne cesse d’enregistrer de nouveaux cas de Covid-19.

A l’hôpital régional de Bafoussam, seuls 61 personnels ont été vaccinés à la date du 1er juin 2021. « Il y a 61 personnels sur environ 480 qui ont eu un cycle complet du vaccin tous types confondus. C’est moins de 5% de couverture », présente le Prof. George Enow Orock, directeur général de cette formation sanitaire. Pour une population cible d’environ 75.552 personnes, moins de 10% ont été vaccinées. La situation a été présentée au Dr Manaouda Malachie, ministre de la Santé publique par le directeur général de cet hôpital, lors de sa visite de travail le 02 juin dernier. Face au Minsanté, le personnel de santé de ce centre dédié à la prise en charge des personnes atteintes de Coronavirus est revenu sur les raisons de leur réticence aux vaccins anti Covid-19. Si les uns évoquent la peur liée aux potentiels effets secondaires du vaccin, les autres disent plutôt avoir contracté cette maladie, il y a moins de six mois. « Ce faible taux s’explique par le relâchement des activités dans les districts de santé, la tension en test Tdr, mais surtout la réticence des populations et curieusement de certains personnels même de santé », a déclaré Augustine Awa Fonka, gouverneur de la région de l’Ouest lors de la réunion de coordination de maintien de l’ordre au 1er semestre 2021, tenue à Mbouda le 31 mai dernier.

Insatisfaction

Le Minsanté s’est montré insatisfait par rapport au premier motif. « Vous n’allez pas me dire que 400 personnels ont contracté la maladie dans ce centre », lance-t-il. Le Dr Manaouda Malachie a invité les uns et les autres à se ressaisir et à se faire vacciner dans un bref délai afin de se mettre à l’abri de cette pandémie qui ne cesse de faire des victimes. Il a par ailleurs instruit le directeur de l’hôpital régional de Bafoussam à initier des campagnes de sensibilisation auprès de son personnel pour un retour en masse à la vaccination anti Covid-19 dans cette formation sanitaire. « Nous allons engager des démarches dans ce sens en gardant en esprit que le vaccin anti Covid-19 est volontaire. Nous allons encourager tout le personnel a volontairement se soumettre à la vaccination », s’engage le Prof. George Enow Orock.

Les statistiques présentent 7.251 cas de Covid-19 confirmés à l’Ouest au 31 mai 2021. Ces chiffres placent cette circonscription au 3ème rang des régions les plus touchées après le Littoral et le Centre. Le gouverneur justifie la remontée de cette pandémie par le relâchement des mesures barrières. « Ces chiffres à eux seuls suffisent pour réveiller nos consciences à tous et nous interpeller à une sensibilisation plus que jamais accrue sur le respect scrupuleux des mesures barrières », a prescrit Augustine Awa Fonka, gouverneur de la région de l’Ouest.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter