Vous-êtes ici: AccueilInfosSanté2020 10 13Article 548473

Health News of Tuesday, 13 October 2020

Source: agencecamerounpresse.com

Corruption : quand les morgues servent les intérêts de quelques individus

Donner de l’argent aux morguiers afin que ces derniers prennent soin des corps pour éviter leur détérioration semble désormais chose normale dans ces lieux lugubres

Témoignage

Le programme des obsèques du papa de Princesse, décédé il y’a quelques jours, de suite d’un arrêt cardiaque n’est pas encore arrêté mais, lorsqu’elle le mettait dans la morgue de l’hôpital Central, il lui a été fortement recommandé de revenir de temps en temps, afin de se rassurer que tout va bien.

Encore sous le choc, suite à une succession de malheurs, elle a à peine acquiescé face à cette demande dont elle n’a pas semble mesuré la portée.

Partie à l’hôpital ce mardi pour essayer de comprendre le sens de ce conseil, il lui a été clairement demandé d’aller voir Daniel T, employé à la morgue et ce dernier s’est voulu clair : « Nous recevons beaucoup de cadavres madame et, avec les coupures d’énergie, nous ne pouvons pas nous occuper de votre corps et le surveiller tout le temps. Il faut donner quelque chose pour qu’on ne mette aucun autre cadavre sur lui et qu’il reste dans son coin tout seul. C’est tout ce que je peux vous promettre. Il n’est pas au sol, c’est déjà quelques chose et tout le monde ne bénéficie pas de ce privilège… ».

Cinq voire Dix mille Francs par semaine

C’est la somme qu’il faut débourser jusqu’à la programmation de la levée de corps. Sous le choc et malgré la certitude que cette pratique ne répond à aucune règle, à aucune loi, la jeune dame n’a eu d’autre choix que de se plier, parce qu’après tout, que représente quelques billets de banque, face à son papa et à tous les sacrifices qu’il a consenti pour ses frères et elle ?

Une pratique courante

Encore une incongruité établie en règle par certains individus qui s’en donnent à cœur joie et profitent du malheur qui atteint leurs compatriotes pour se faire tranquillement de l’argent. Où est partie la morale dans ce pays ? Mais au fait, c’est jusqu’à quand les Camerounais seront –ils victimes de ces pratiques saupoudrées de chantage ? Un chantage affectif car, celui qui ne se plie pas courre le risque de ne pas reconnaître son parent lors de la cérémonie de levée de corps.

Il est important de relever que cet argent n’a strictement rien à voir avec le paiement journalier qu’il est indiqué de payer lorsqu’un corps est gardé à la morgue.

Terrible.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter