Vous-êtes ici: AccueilInfosSanté2020 05 18Article 513673

Health News of Monday, 18 May 2020

Source: lewourinfo.com

Coronavirus: la phase de contamination communautaire explose au Cameroun


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Comment ne pas poser cette question au regard de l’actualité mortuaire autours du Covid19 ? Plus un jour ne passe sans annonce funeste, des figures connues et inconnues du public sont mises sous terre manu militari au désarroi des vidéos WhatsApp.

Des cas sont en agonie dans des hôpitaux et quartiers, sous silence, d’autres cas asymptotiques rejettent l’idée d’une quelconque contamination…tout compte fait, c’est grave. La prophétie de “malheur” serait-elle déjà plein essor.

A l’aurore de cette épidémie chinoise devenue pandémie mondiale, l’Occident prédisait l’hécatombe en Afrique, des milliers de morts, prévoyait-elle, chez nous. Compte tenu des comparaisons temporelles de la cinétique de propagation du covid19, nombre d’analyses ont, peut-être vite fait de donner du tort au prophète de “malheur” que l’on voyait en l’Occident. Certains érudits, moi-même y compris, indiquaient une prophétie à visée capitaliste annoncée par les lobbies pharmaceutiques : l’Afrique étant un marché acquis.

Comme pour défier le blanc, plusieurs annonces pompeuses relatives au traitement “efficace” ont été faites, au triomphe de la pharmacopée, du mérite de la recherche locale. Curieusement, c’est au moment où les gens confortent l’idée d’une guérison acquise, ou presque, que des morts montent en puissance. Ces traitements sont-ils des leurres ? Que sais-je ! Le moins que l’on sait est que des gens meurent, de plus en plus…

Et croire que l’État décide, en ces temps périlleux de multiplication des morts, de la réouverture des bars, puis des écoles, ça craint. Tiens-tiens, ne serait-il pas la réouverture des bars jusqu’à des heures tardives qui serait à l’origine de la croissance aux allures exceptionnelles qui augmenterait les cas et les morts de covid19 puisque la recrudescence est précisément observée après cette autorisation ?

Voici des pasteurs qui tombent, quand on sait que ces personnels religieux, tout comme des enseignants sont au milieu des populations tout azimut. Ne serions-nous pas aussi en passe de compter autant de décès dans le corps enseignant ? Bref…ça craint !

Qu’en sera-t-il au lendemain du 1er juin, date programmée pour la reprise des cours ? Une fois de plus, ça craint ! Malgré les traitements annoncés, aucun pic n’est en vue. Pourquoi ne pas surseoir cette reprise périlleuse… observer, avant de décider ? Si les médecins se font contaminer et meurent, qu’en sera-t-il des enseignants et des élèves dont l’imprudence et la méconnaissance des précautions contre d’éventuelles contaminations sont quasi certaines ?

Que Dieu protège enfants et enseignants

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter