Vous-êtes ici: AccueilTribuneOpinionsArticles2021 07 06Article 606535

Opinions of Tuesday, 6 July 2021

Auteur: Anne Feconde Noah

Yaoundé : Anne Féconde Noah dénonce l’humiliation d’une femme à Nkomkna

Cette association de malfaiteurs  aurait pu appeler la police. Cette association de malfaiteurs aurait pu appeler la police.

La porte-parole du Parti Camerounais pour la réconciliation nationale est très remontée à cause d’une vidéo qui circule sur les réseaux sociaux. Cette vidéo met en scène une femme sommée de se déshabiller et d’écarter ses jambes, parce qu’elle est soupçonnée d’avoir volé des mèches. Réagissant à cette actualité, Anne Féconde Noah déplore le degré de cruauté qui se développe dans les esprits de certains Camerounais. Lire l’intégralité de son coup de gueule.

Toutes les personnes impliquées dans les sévices et la divulgation de la vidéo deshumanisante de la présumée voleuse de Nkomkana , doivent être interpellées et poursuivies , y compris la présumé victime du vol.


Une nouvelle histoire d’avilissement d’une femme accusée de vol de mèches défraie la chronique depuis quelques temps.
La femme en question aurait volé des mèches dans un magasin à Nkomkana. En guise de vengeance, la propriétaire et quelques personnes douteuses lui ont intimé l’ordre de se déshabiller, poser les mains sur la tête, en prenant soin de bien exposer à la camera ce qu’elle a de plus intime.
Cette association de malfaiteurs d'un autre genre qui aurait aussi pu appeler la police, porter plainte etc ; a saisi l’occasion pour exprimer des penchants bizarres, au nom de la justice populaire. Non contents de leurs forfaits, ils ont mis la vidéo en circulation sur les réseaux sociaux.

S’il y a bien évidemment lieu de condamner ce vol (si avéré) avec la dernière énergie et exiger réparation, c’est tout de même effrayant de constater le degré de cruauté qui s’est développé dans certains esprits de ce pays. Comment peut-on arriver à insulter l’humanité à point ? Mais quel sadisme!

La présumée voleuse peut être sanctionnée et contrainte de restituer les mèches ; mais cette image meurtrière qui s’est répandue sur les réseaux sociaux, sur laquelle ses enfants pourraient tomber demain comment on l’efface ? C’est très méchant et d’autant plus répugnant qu’il Ya des femmes à la manœuvre.

L’affaire désormais rendue public par la clameur populaire, l’opinion publique écoute le procureur de la République. Laisser prospérer impunément de tels actes serait faire croire à certains citoyens que dans une République, chacun peut faire ce qu’il veut, y compris traiter des humains comme des animaux sans âme.

Cette association de criminels pourra porter plainte pour vol de mèches tout en répondant de ses propres actes.
Nous attendons.