Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2019 12 05Article 477736

Opinions of Thursday, 5 December 2019

Journaliste: Michel Biem Tong

Voici l'homme stratégique du régime de Yaoundé contre Field Marshall


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Ancien commandant en second de « Field Marshall », le patron du groupe armé Red Dragons qui contrôle le Lebialem (sud-ouest anglophone), « general Ayeke », annoncé pour mort le 21 mars dernier par la division de la communication du ministère camerounais de la Défense, est aujourd’hui à la tête d’un groupe armé appelé « Gorilla Fighters » basé dans la localité d’Alou, dans le Lebialem.

Dans une vidéo actuellement en circulation sur les réseaux sociaux, General Ayeke, un ancien soldat du Bataillon d’intervention rapide (BIR), unité d’élite de l’armée camerounaise, annonce que lui et ses hommes ont mené une bataille victorieuse contre les troupes de l’armée camerounaise. Mais dans cette même vidéo, il accuse son ex-patron Field Marshall d’avoir terrorisé des populations au cours d’un deuil, kidnappé contre rançons et violé des jeunes filles devant leurs familles.

Cette attitude de General Ayeke est en réalité la mise à exécution du plan élaboré par le régime de Paul Biya à travers la Division de la Sécurité Militaire, son service de renseignement militaire, pour détruire les REd Dragons. Comme nous vous l’avons expliqué maintes fois dans nos écrits, le sinistre Emile Bamkoui, le patron de ce laboratoire de crimes crapuleux connu sous l’acronyme SEMIL, a mis en place un plan pour casser l’unité dans la révolte du peuple anglophone. Le comportement d’Ayeke est l’une des déclinaisons de ce plan.

L’objectif d’Ayeke et des membres de son groupe est d’attaquer systématiquement (physiquement ou par vidéos interposées) Field Marshall et de détruire la réputation de ce dernier considéré comme la bête noire du pouvoir de Yaoundé. A titre de rappel, General Ayeke est très proche du ministre délégué auprès du ministère de l’Economie, Paul Tason, élite anglophone proche de Biya originaire de Lebialem.

Pour mémoire, c’est par le général Ayeke que début avril dernier, les services secrets camerounais sont passés pour établir un plan en vue de neutraliser tous les REd Dragons. Le plan a consisté pour général Ayeke, quelques membres des REd Dragons et des soldats camerounais à simuler une bataille au cours de laquelle la mort de General Ayeke allait être annoncée puis ce dernier allait réapparaître et proposer à Field Marshall de fêter son retour en regroupant tous les Red Dragons au camp d’Azi pour manger et boire. Et après le festin, une fois tous les Red Dragons endormis, le camp d’Azi allait être attaqué par le BIR et tous les REd Dragons neutralisés.

Mais Field Marshall va déjouer ce plan en refusant d’organiser une telle fête puisque lorsque des soldats du BIR attaquent ce camp d’Azi le lendemain, au petit matin, tous les Red Dragons ne sont pas présents au camp. Ne s’y trouvait que le veilleur de nuit qui a été tué. Est-ce parce que le plan a échoué et que general Ayeke a été mis à nu qu’il a décidé de faire dissidence d’avec les Red Dragons et de créer son groupe armé à lui ? Cela n’est pas exclu. Toujours est-il que ces luttes internes au sein des groupes armés séparatistes profitent en premier au pouvoir de Yaoundé qui les a créées à travers sa SEMIL.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter