Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2020 11 09Article 554731

Opinions of Monday, 9 November 2020

Journaliste: BORIS BERTOLT

Voici comment la BAS a planifié l’enlèvement de Brenda Biya avant l’attaque de l’ambassade de Paris

Récemment les activistes de la BAS ont débarqué dans un hôtel où ils affirmaient que la fille de Paul Biya s’y trouvait et demandaient son expulsion. Pour beaucoup de camerounais c’était un acte osé. Or en réalité ce n’était pas nouveau en 2019 quelques heures avant l’attaque de l’ambassade de Paris le 26 janvier 2019, ils ont planifié l’enlèvement de Brenda Biya. Voici un extrait de cet épisode racontée dans mon livre:

« À Paris, un évènement inattendu va avoir lieu. En fin de matinée du samedi 26 janvier 2019, Calibro Calibri contacte un autre membre de la BAS, Fils du planteur, et lui envoie une adresse où d’après lui se trouverait Brenda Biya, la fille de Paul Biya. Ils veulent la capturer. Brenda Biya dort à Paris chez le percepteur de l’Ambassade du Cameroun, Christophe Ketchankeu dont elle est l’amie intime de sa fille. La fille de Paul Biya se retrouve chez Christophe Ketchankeu pratiquement chaque fois qu’elle est à Paris. Ce samedi, elle a un rendez-vous à Paris et c’est là-bas que les activistes de la BAS préparent sa capture. Un autre activiste, Drey Bony, est également dans la confidence. Sauf que les Gilets Jaunes ont bloqué les transports. Ils ne peuvent plus se rendre à l’adresse initiale car Brenda Biya ne s’y trouve plus pour l’instant (…) »..

C’est votre histoire vous devez la connaître.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter