Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2020 04 29Article 508975

Opinions of Wednesday, 29 April 2020

Journaliste: Michel Biem Tong

Voici comment des ministres et proches de Biya financent la guerre au NOSO

Comme nous l'avons souligné dans nos précédents écrits, la révolution anglophone a été suffisamment infiltré par des agents du régime de Yaoundé. Des personnalités telles que l'homme d'affaires anglophone Nfon Victor Mukete, le ministre de l'Administration territoriale et non moins homme d'affaires et agent de renseignements Paul Atanga Nji (pour ne citer que ceux-ci), sponsorisent des groupes terroristes qui commettent des atrocités sur des populations anglophones en se passant pour des séparatistes armés.
Paul Atanga Nji, Victor Mukete et plusieurs autres élites anglophones ont contacté et payé à coups de millions de FCFA certains activistes anglophones prétendument indépendantistes afin que ces derniers sèment la confusion pour discréditer la lutte vis-à-vis de l'opinion internationale. Le Commandant de la Division de la Sécurité Militaire (SEMIL), le colonel de la racaille Joël Émile Bamkoui, est celui qui ravitaille de faux groupes ambazoniens en armes et munitions afin que ces derniers puissent faire la guerre aux combattants loyaux à la révolution.

Voici comment reconnaître un traître et un infiltré de la révolution anglophone :
1-C'est un leader ou activiste qui ne parle jamais de combattre les forces terroristes du régime Biya mais de s'attaquer aux groupes armés séparatistes qui ne lui obéissent pas
2- Il ne s'attaque jamais à Biya ou à son régime, ne parle jamais des exactions de l'armée camerounaise chez lui en zone anglophone, il ne passe son temps qu'à s'attaquer aux leaders séparatistes
3-Il donne des instructions à des groupes armés de s'attaquer aux populations qui violent les mots d'ordre (lockdown, ville-morte, etc.) car c'est la mission que ses parrains à Yaoundé lui ont assigné dans le but de dresser les populations locales contre la révolution
4- Il s'oppose à la médiation suisse (comme me régime Biya bien-sûr)
5- Il revendique tous les kidnappings contre rançons , tous les assassinats avec décapitations perpétrés dans le Southern Cameroons par les milices criminelles du pouvoir de Yaoundé afin de dresser l'opinion internationale contre la révolution anglophone
6- Il parle d'ambassadeur de paix mais au lieu d'accuser Paul Biya d'avoir troublé la paix en déclarant la guerre contre le peuple anglophone le 30 novembre 2017, il pointé plutôt du doigt les leaders séparatistes de la diaspora.
7- Pour lui, tous les exploits des groupes armés résolument engagés dans la lutte d'indépendance ne sont que de la propagande car il ne s'agit pas de groupes armés issus de la mouvance qu'il soutient.
8-Il estime que Sisiku Ayuk Table est le seul vrai leader de la révolution alors que ce dernier ne peut mener la lutte à partir de la prison principale de Yaoundé où il est incarcéré
9-Il encourage à liquider physiquement un 'général' de groupe armé séparatiste au lieu d'inviter les populations à s'armer pour se prémunir des assauts barbares répétitifs de la soldatesque du régime Biya.

En somme, ce qui caractérise l'infiltré et l'agent double dans la lutte anglophone est que son arme n'est tournée que contre son camarade de lutte. Jamais contre l'ennemi qu'est le régime françafricain de Yaoundé. Que le peuple combattant du Southern Cameroons commencent à prendre des distances de ces personnes qui sont en mission pour détruire leur révolution. Tous sont des agents d'Atanga Nji, du voyou Émile Bamkoui, de Philémon Yang, de Mukete, de Tabetandoh, de Paul Elung Che, etc.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter