Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2020 05 09Article 511411

Opinions of Saturday, 9 May 2020

Journaliste: Iyo Gogo

Voici 5 techniques pour démasquer les les faux Mrcistes et les pro-biya


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Le combat politique pour le changement a ceci de particulier qu’il ne se réinvente jamais en ce qui concerne l’action des hommes qui le mènent ; depuis des millénaires, ce sont toujours les même scénarios : concertations, ententes, persécutions, trahisons, démissions, espionnage, retournements, mais succès toujours et toujours de la Cause Juste.

Le MRC n’a pas échappé, n’échappe pas, et n’échappera jamais à cette destinée ; et il a fini par gagner. Reste juste à neutraliser les dernières agitations d’un démon, le RDPC, qui se bat comme ayant reçu de l’eau bénite en usant du terrorisme d’État pour refuser d’entrer dans la bouche du volcan, son cercueil. Et certaines de ses armes favorites, comme toute dictature policière, sont : l’infiltration des camps du changement, la création des faux profils comme depuis toujours des faux partis d’opposition, des fausses organisations de la Société Civile, des faux Magistrats, des faux arbitres. Tout ceci est évident, car on n’en attend pas moins d’un régime aussi lamentable et incompétent.

Cependant, ce qui devient inquiétant, c’est de voir la naïveté avec laquelle nos Compatriotes, et surtout certains de nos militants et sympathisants, naturellement émotifs, et de bonne foi, tombent presque toujours, dans ces pièges que l’Histoire ne réinvente pas, et finissent par exposer leur intégrité physique (enlèvements, violences, tortures…), leur vie, leur avenir, leur carrière professionnelle ainsi que celle des membres de leurs familles.

Beaucoup de mes Camarades politiques sont encore prisonniers du cliché hollywoodien de l’espion ou de l’agent Biya à côté d’eux : ils s’imaginent une espèce de James Bond tropical, policier, gendarme ou militaire en civil et en lunettes noires, ouvertement RDPCiste qui, avec les dernières technologies, assiste les débats ou planifications stratégiques et opérationnelles à l’intérieur du Parti pour retransmettre à sa Hiérarchie.

Ce n’est pas faux, car c’est l’Ecole Fochivé perpétuée par le MINAT, les RG/DST de la DGSN, le SED, la SEMIL et la DGRE. Mais ce n’est pas l’unique format de l’espion de Paul Biya. Si vous avez lu mes articles sur Cabral Libii, et Pr Owona Nguini, et Quand vous lirez ma deuxième leçon sur les cas d’étude de Patrice Nganang, Serges Anango, Stella Moin Trente et Paul Eric Kingue…, vous comprendrez mieux de quoi je vous parle.

N.B. IMPORTANT : En attendant, Cher(e)s Ami(e)s Politiques, voici 05 Techniques que je vous livre pour démasquer par vous-mêmes, et surtout sans danger pour votre vie et liberté les Faux MRCistes et les faux Pro-MRCistes, mais vrais agents de BIYA autour de vous.

J’AI VRAIMENT INSISTÉ sur le côté inoffensif de ces enseignements pour rester en conformité avec l’esprit de notre DIRECTOIRE et du Président Elu qui interdit aux Membres lambda, toute initiative pouvant emmener des ennuis judicaires à nos autres Membres et entraîner leur responsabilité pénale devant les juridictions majoritairement politiques, malfaisantes et corrompues du RDPC (Gendarmerie, Police, SEMIL, Justice) sans évidemment garantir l’assistance d’un Avocat.

Ceci dit, ne prenez pas ces leçons ou ne les comprenez pas comme une incitation à mener des opérations matérielles de collectes d’informations auprès de ces agents de Biya : intrusion dans les bureaux officiels, soustraction de documents, enregistrements vidéos, audios… NON, NON, ET NON!

ICI NOUS SOMMES DANS LES COURS DE FORMATION POLITIQUE. Nos cibles sont les agents de BIYA PRÈS DE NOUS, CHEZ NOUS, PARMI NOUS, DANS NOTRE CAMP, pas dans leurs quartiers généraux où quotidiennement, ils vont au rapport et emmarger.

ALLONS-Y MAINTENANT

1.- LA TECHNIQUE DES DEBATS STERILES, DÉPASSÉS ET CLOS

Si vous voyez parmi vous, près de vous, autour de vous des personnes prétendument pro-MRC ou Membres de nos Alliés qui aiment rouvrir ou relancer TOUT LE TEMPS les débats dépassées sur le MRC, son Directoire, Son Président ou ses Alliés, sachez que vous avez affaire à un potentiel espion de BIYA, dont le rôle est de jouer les agents troubles, d’intoxiquer le climat politique et de semer la zizanie, soit pour vous irriter et diviser, soit pour vous faire bavarder et récolter des informations.

Cette technique est aussi très utilisée chez l’agent de Biya de bas échelle, de bas niveau. C’est la porte principale que tout « volontaire » ou tout « circonscrit anti-kamto » qui veut faire carrière politique en étant bien vu de la galaxie Biya utilise d’abord. Car elle ne nécessite pas d’avoir un niveau intellectuel élevé, juste jouer le rôle de haut-parleur de diffamations et de calomnies.

Généralement, les sans-éducation, les sous-éduqués, les illettrés, les semi-prostituées, les prostituées de luxe, les pères irresponsables, les mères célibataires, les adeptes du djansang, des faux ongles et des greffes, des Camerounais vulnérables au repli identitaire, et au tribalisme, les universitaires carriéristes, ainsi que tous les journaleux affamés des medias traditionnels ou cybernétiques aiment cette technique, car premièrement, elle ne nécessite pas d’argumenter ; et deuxièmement, ils ne risquent aucune poursuite, car protégés par la Justice de BIYA.

De façon plus concrète, ceux qui relancent ces débats ne vont jamais plus loin que la polémique.

Ce sont par exemple ceux qui vont tout le temps repolluer l’atmosphère avec l’histoire imaginaire des 14 Milliards détournés par le Président Maurice KAMTO sans jamais avoir eu le moindre argument, en oubliant que Maurice KAMTO s’est assez exprimé sur cette ineptie en s’étonnant même pourquoi il n’était donc pas arrêté par Paul Biya, puisqu'il était donc coupable. « Ai-je les épines sur moi ? Pourquoi ne m’arrête t-on donc pas » ? Avait-il dit avec humour (les vidéos d’avant campagne sont en ligne). Il a même passé 9mois en prison sans motif, pourquoi n’a-t-on pas profité de cette incarcération pour l’inculper une fois de détournement de ces 14 milliards ?

Mais les même hypocrites prétendument du MRC ou Parti Allié qui continuent de relancer ce débat au nom de la « transparence démocratique » oublient surtout que les adversaires, voire les ennemis de Maurice KAMTO qui sont les plus autorisées et les plus crédibles pour parler de cette accusation avec des preuves à l’appui, ferment tous leur bouche à savoir : Amadou Ali, ancien Ministre de la Justice, Laurent Esso, actuel Ministre de la Justice, et surtout Momo Jean de Dieu, actuel Ministre Délégué auprès du Ministre de la Justice, poste qu’occupait Maurice KAMTO. Car ces trois personnalités ont un accès aux Archives de leur Ministère, et peuvent retrouver et brandir les traces non seulement de tout marché public ainsi que leur montant lancé par ledit Ministère, mais surtout les traces de paiement, de décaissement ou alors de détournement des fonds alloués à ce marché. Or, en l’espèce, s’ils ont fermé leur bouche, c’est parce qu’il n’existe rien.

Quel est donc le projet de prétendus MRCISTES ou Pro-MRCISTES qui dans la vie réelle, les radios, TV, medias, et sur Internet relancent ces débats clos, stériles, dépassés ? Que d’anciens MRCistes comme Franck Hubert Ateba ou d’anciens Alliés du MRC, comme Fabien Assigana, tous traîtres, persistent dans ces fantasmes, cela se comprend. Que Banda Kani, Elimbi Lobe, Sismondi Barlev Bidjocka, Ernest Obama, Bruno Bidjang…. croient vrais leur fantaisie qu’ils savent eux même inventées, cela également se comprend.

Mais quand certains Camarades, sur un air sérieux rouvrent ce débat, comme si explications n’avaient jamais été apportées, et quand de prétendus alliés, comme le MPCN d’ERIC KINGUE découvrent subitement que Maurice KAMTO doit s’expliquer éternellement sur ces 14 Milliards, c’est quoi finalement le Projet, si ce n’est la salissure, l’intoxication, la diffamation, la calomnie, la médisance, la division des Forces du Changement en faveur de Paul Biya ?

Ce sont les même, qui sur un air des plus sérieux, et devant les medias ont ouvertement accusé Maurice KAMTO d’entretenir des rapports homosexuels avec des jeunes garçons, et surtout ont lancé des défis à Maurice Kamto de porter plainte s’il avait de l’honneur. Et lorsque la plainte a été effectivement portée, les même qui prétendaient détenir des preuves par videos ont vite prié le juge RDPC de tenir compte de leur condition de mal voyant (Messanga Nyamding)…

Et certains MRCistes continuent de répandre des doutes sur cette affaire close comme si Maurice KAMTO n’avait pas apporté un point final à cette énième fanfaronnade toxique.

Voilà ce que j’appelle des débats clos et dépassés. Toutes les fois que sur les réseaux sociaux, les medias et dans la vie réelle, vous verrez des camarades ou des prétendus alliés appuyer, liker, jouer les équilibristes devant les accusations ou les diffamations jamais démontrées et, mais démontées et closes par la bonne information et la bonne argumentation venant du MRC sachez que vous avez affaire à des bipolaire, des tièdes que Jésus vomissait, car ils sont de potentiels traitres et espions du Système Biya….

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter