Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2019 10 14Article 473898

Opinions of Monday, 14 October 2019

Journaliste: Michel Biem Tong

Violent affrontement entre sécessionnistes et 'proches d'Atanga Nji'

D’après une source locale, un affrontement entre les « Restorations Forces », les séparatistes armés, et une milice proche du ministre de l’Administration territoriale, Paul Atanga Nji, est survenu ce dimanche 13/10/2019 à Mendakwe Palace, dans le Nord-ouest anglophone. Bilan : un membre de la milice tué, soutient notre source.

La milice d’Atanga Nji forte d’une vingtaine d’hommes est sous le commandement de Nkenti alias « Scorpion ». Elle revendique plusieurs assassinats sur des civils et des actes de terrorisme envers la population. L’objectif étant de l’amener à ne plus observer les mots d’ordre de ville-morte décrété par le gouvernement indépendantiste en exil.

« Scorpion » est en connexion avec le ministre de l’Administration territoriale Atanga Nji (élite de la région) qui lui a acheté une Toyota Runx, nous a révélé une source proche des services de sécurité le mois dernier. Ce gang d’Atanga Nji dirigé par « Scorpion » qui est assisté d’un certain Njemche Félix utilise des armes et des gilets pare-balles à eux offerts par l’armée, des motos et des voitures banalisées pour terroriser les populations de Bamendakwe.

Paul Atanga Nji ne savait pas si bien le dire. Voilà donc le rôle des « comités de vigilance » dont il parlait récemment dans sa correspondance du 17 septembre 2019, au gouverneur du Nord-Ouest, Lele Lafrique