Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2021 03 18Article 580885

Opinions of Thursday, 18 March 2021

Auteur: Éric Adjouda

Vie de parti: dans la tourmente, Joshua Osih accepte un débat avec Jean Michel Nintcheu

S’achemine-t-on vers un face-à-face Joshua Osih-Jean Michel Nintcheu ? La réponse semble être OUI, au regard des informations qui nous parviennent.

C’est désormais un secret de polichinelle. Le torchon brûle entre Joshua Osih et Jean Michel Nintcheu. Le premier est vice-président national du parti, et le deuxième est le président régional du même parti pour la région du littoral.

Sur les antennes d’Equinoxe Radio, Jean Michel Nintcheu a fait des révélations qui donnent froid au dos. Le député du SDF a accusé son collègue Joshua Osih d’avoir été reçu au cabinet civil de la présidence de la République à la veille de la présidentielle de 2018 pour être corrompu à coup d’une mallette d’argent pour légitimer la victoire prochaine de Paul Biya et faire barrage à Maurice Kamto, leader du MRC.

« Il doit démissionner du SDF » lancait le président régional du SDF pour le littoral avant d'ajouter… « c’est un rigolo, qu'il dégage ». Plus loin « c'est un mafieux ». « Il a trahit le peuple camerounais » renchérisait Jean Michel Nintcheu, avant d’inviter son camarade à un débat public, si ce dernier venait à contester ses déclarations.

Plus grave, le député de Wouri Est soutient que le sultan Mbombo Njoya était présent lorsque Joshua Osih recevait l'argent de la Présidence pour mettre les scrutateurs dans les bureaux de vote et combattre Kamto.

En réaction, Joshua Osih, a rejeté en bloc ce qu’il qualifie d’allégations, et a précisé n’avoir eu aucun contact avec la présidence de la république à cette période.

Par ailleurs, il note que Nintcheu fait dans le populisme, et se dit prêt à tout débat public pour faite jaillir la vérité.

Johua Osih a aussi maille à partir avec son parti. Ni John Fru Ndi lui a demandé le week-end dernier au cours d’une réunion du NEC, de retirer sa signature d'une pétition en faveur du rapatriement des camerounais émigrés dans le cadre des tensions au nord-ouest et au sud-ouest des États.

Pétition où avec 59 députés RDPC, Joshua Osih et deux de ses camarades ont apposé leurs signatures.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter